CHILLIDA, LE SCULP­TEUR-FORGERON

Grands Reportages - - Découverte Espagne - www.mu­seo­chil­li­da­le­ku.com

« Je n’ai ja­mais cher­ché la beau­té. Mais quand on fait les choses comme il faut,

la beau­té peut ar­ri­ver. » Voi­là qui ré­sume la dé­marche humble du sculp­teur na f de San Se­bas án, Eduar­do Chillida (1994­2002), ar ste phare de l’art contem­po­rain es­pa­gnol. Une de ses oeuvres les plus im­pres­sion­nantes, El Peine del vien­to, ferme la baie de la Con­cha au pied du mont Iguel­do. Trois pièces d’acier de 10 tonnes cha­cune, ac­cro­chées à même les ro­chers, avancent vers la mer, telles des griffes géantes se dé­cou­pant sur le ciel. Dans la pe te ville d’Her­na­ni, à quelques ki­lo­mètres de San Se­bas án, le sculp­teur a ima­gi­né un mu­sée en plein air pour abri­ter ses oeuvres. Dans un ma­gni­fique parc ar­bo­ré de 13 hec­tares, le vi­si­teur peut se pro­me­ner au mi­lieu d’une qua­ran­taine de sculp­tures mo­nu­men­tales en acier. La de­meure du XVIe siècle abrite les oeuvres plus pe tes en al­bâtre, gra­nite, terre cuite ou bois. La fon­da on est hé­las fer­mée au pu­blic de­puis 2011, pour des rai­sons éco­no­miques. Mais la vi­site reste pos­sible sur ré­ser­va on préa­lable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.