FJORDS DE L’OUEST

Grands Reportages - - Sommaire -

En­core confi­den elle, la ré­gion des Ves irðir, ou

ords de l’Ouest, de­meure fa­rou­che­ment à l’écart des cir­cuits tra­di on­nels sur l’Is­lande.

La ré­gion du Vest­firðir (lit­té­ra­le­ment les « fjords de l’Ouest ») n’exis­te­rait pas sans la fu­rie d’un troll. Bien dé­ci­dé à se faire son coin à lui tout seul en Is­lande, il a presque réus­si, dit la lé­gende, à dé­ta­cher le grand quart nord-ouest de l’île ! Sept ki­lo­mètres de terre suf­fisent à re­te­nir, entre Gilsf­jörður et Bi­truf­jörður, 7 500 ha­bi­tants et 23 000 ki­lo­mètres car­rés de mon­tagnes aux som­mets ta­bu­laires et de fa­laises flot­tant comme une main ten­due vers les côtes proches du Groen­land.

LA BAIE D’HÚ­NA­FLÓI

En voi­ture, on com­mence à com­prendre as­sez sim­ple­ment de quelles so­li­tudes parlent les fjords du Vest­firðir dès que l’on quitte la route cir­cu­laire du pays, et que l’on com­mence à re­mon­ter plein nord le long de la baie d’Hú­na­flói, di­rec­tion Ol­mavík. Pas­sé la pe­tite église rouge-blanche de Prest­bak­ki, le monde se trans­fi­gure re­dou­ta­ble­ment. La route re­monte sur des cols en­core plats, où la neige, mal­gré les al­ti­tudes presque ri­di­cules, est en­core très pré­sente en jus­qu’à mi-juin. Un bon­heur en guise de bien­ve­nue : une nuit pas­sée dans l’an­cienne école de Brod­danes. Ou plus exac­te­ment, une nuit pas­sée dans la lu­mière im­mo­bile du so­leil po­sé à ras l’ho­ri­zon, sur la baie. Le Vest­firðir prend sa me­sure : un monde de si­lence et d’im­mo­bi­li­té reine, po­sé sous la lu­mière rase de l’Arc­tique.

LA PÉ­NIN­SULE DE HORNS­TRAN­DIR

Plus haut ? Plus au nord en­core ? Rê­ver du vé­ri­table cap nord de l’Is­lande. Il existe. Le Horns­tran­dir est une solitude des so­li­tudes. Pas de route. Pas de vil­lage. Un rêve d’aven­ture en au­to­no­mie to­tale, qui com­mence et qui fi­nit for­cé­ment, quelque part entre le gla­cier du Dran­ga­jö­kull ou la sin­gu­lière fa­laise de Kál­fa­tin­dur, par une dé­pose en ba­teau…

© Jean­Marc Porte

Ci­contre : L’Is­lande, terre de pê­cheurs… La pêche de­meure une res­source im­por­tante de l’île, et re­pré­sente 60 % des ex­por­ta ons du pays.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.