TREK DU LAU­GA­VE­GUR

Grands Reportages - - Dossier -

5 jours / 77 km / +2 000 m / -2 600 m

Ni­veau : dif­fi­cile

Ce trek de 5 jours vous em­mè­ne­ra de Land­man­na­lau­gar à Skó­gar, à la dé­cou­verte des sol­fa­tares, des champs d’ob­si­diennes, des laves nou­velles de l’érup on de l’Ey­ja al­la­jö­kull (2010), des gla­ciers en­tou­rant Þórsmörk (par­fois or­tho­gra­phié Thormörk par com­mo­di­té de lec­ture) et des val­lées ou­bliées. Dé­pay­sant, chan­geant sans ar­rêt d’en­vi­ron­ne­ment, vous al­lez en prendre plein la vue !

Dé­part : Cam­ping de Land­man­na­lau­gar. De­puis Reykjavík, prendre la route n° 1 en di­rec on de l’est, puis prendre sur la gauche la route n° 26, puis à droite sur la piste jus­qu’à Land­man­na­lau­gar. Six al­lers­re­tours en bus par jour de­puis Reykjavík.

Ar­ri­vée : Cam­ping de Skó­gar. Pour re­joindre Reykjavík, pre­nez la route n° 1 en di­rec on de l’ouest. Trois al­lers­re­tours en bus par jour de­puis Reykjavík.

Hé­ber­ge­ment : il est pos­sible de réa­li­ser cet i né­raire sous tente, ou dans les re­fuges à condi­tion de ré­ser­ver sa place au préa­ lable, ce qui peut s’avé­rer com­pli­qué en haute sai­son. Voir bit.ly/re­fuges­lau­ga­ve­gur.

Points d’in­té­rêt : Les mon­tagnes rhyo­li ques du Land­man­na­lau­gar et ses sources d’eau chaude, le ca­nyon de Mar­kar­fl­jóts­gl­jú­fur, la val­lée de Þórsmörk en­tou­rée de gla­ciers et de fo­rêts, la cas­cade de Skó­ga­foss… Le meilleur de l’Is­lande ré­su­mé en un seul trek !

Iti­né­raire

Jour 1 : Land­man­na­lau­gar – Hrafn nnus­ker 12 km / +650 m / 4­5 h De­puis le re­fuge de Land­man­na­lau­gar, pre­nez la di­rec on du Lau­ga­ve­gur. La mon­tée raide laisse place à une cou­lée de lave noire, puis pre­nez à gauche di­rec on Bren­ni­stein­sal­da. Une fois la mon­tée pas­sée, vous pour­sui­vez tout droit sur un che­min large, qui va tran­quille­ment jus­qu’aux sol­fa­tares de Sto­rih­ver. Mon­tez en­suite jus­qu’au re­fuge.

Jour 2 : Hrafn nnus­ker – Ál avatn 12 km / ­ 490 m / 4­5 h Pre­nez plein sud sur le pla­teau gla­ciaire avant d’en­chaî­ner une suc­ces­sion de mon­tées­des­centes sur la crête. Puis des­cen­dez la val­lée en di­rec on sud­ouest jus­qu’au lac d’Ál avatn. Un der­nier gué à pas­ser et vous voi­là au re­fuge.

Jour 3 : Ál avatn – Em­strur (Bot­nar Hut) 15 km / +200 m / ­400 m / 6­7 h Con­tour­nez la crête pour re­joindre la plaine de cendre vol­ca­nique, que vous sui­vez jus­qu’à la des­cente qui vous mène au cam­ping de Bot­nar. Vous tra­ver­se­rez de nom­breux gués sur ce e étape.

Jour 4 : Em­strur – Þórsmörk 15 km /+300 m / ­400 m / 6­7 h Lon­gez le pla­teau avant de descendre dans la cendre jus­qu’à a eindre le Mar­kar­fl­jót. Sui­vez le fleuve, pas­sez un gué puis vous ar­ri­ve­rez dans une pe te fo­rêt de bou­leau qui dé­bouche sur la val­lée gla­ciaire de Þórsmörk.

Jour 5 : Þórsmörk – Skó­gar 23 km / +900 m / ­1 300 m / 8 h De­puis le re­fuge, pre­nez la mon­tée en di­rec

on de Fimmvörðuháls. Pas­sez un pre­mier col, tra­ver­sez les nou­velles cou­lées de Goðah­raun (née de l’érup on de l’Ey­ja al­la­jö­kull en 2010, puis un se­cond col, avant de re­des­cendre. Une pas­se­relle vous aide à tra­ver­ser la ri­vière Skógá, que vous sui­vez jus­qu’au cam­ping. N’ou­bliez pas de vous re­tour­ner avant de re­joindre le cam­ping pour ap­pré­cier la puis­sance de la cas­cade.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.