NOS ITI­NÉ­RAIRES

Grands Reportages - - Dossier -

13 DIMMUBORGIR, HVERFJALL ET GRJÓTAGJÁ 5 h / +300 m / -300 m / 13,5 km Ni­veau : moyen

Par­tez à la dé­cou­verte des châ­teaux de Dimmuborgir, ces for­ma ons de lave étranges qui sau­ront vous ra­vir. Puis con nuez votre ran­don­née avec l’as­cen­sion du Hver all et son cratère par­fait, et fi­nis­sez avec une gro e où l’eau trans­lu­cide est à 40 °C !

Dé­part / ar­ri­vée : Par­king de Dimmuborgir. De­puis Reyk­jah­lið, pre­nez la route 848 en di­rec on du sud sur en­vi­ron 5 km, avant de tour­ner à gauche en di­rec on du par­king de Dimmuborgir. Ac­cès pos­sible en bus à Reyk­jah­lið de­puis Reykjavík (1 AR/jour).

I né­raire : De­puis le par­king de Dimmuborgir, pre­nez à droite le che­min ba­li­sé en rouge. Vous évo­luez à tra­vers d’éton­nantes sculp­tures de lave noire. Tour­nez en­suite à droite aux in­di­ca ons « Grjótagjá ». Pas­sez sous l’arche puis sui­vez le sen er jus­qu’au pied du Hver all. Con­tour­nez­le par la droite, jus­qu’à ar­ri­ver à des pi­quets et cor­dele es qui vous ai­de­ront à mon­ter. Faites en­suite le tour du cratère d’un cô­té ou de l’autre (sen er lé­gè­re­ment plus long par la droite), puis des­cen­dez sur l’autre flanc du vol­can. Le sen er (pan­neaux « Grjótagjá ») passe dans la plaine et au­des­sus de quelques bar­rières. Vous ar­ri­vez à la fis­sure, pre­nez le temps de vous pro­me­ner de­dans et des­sus. Re­tour par le même che­min, ou di­rec­te­ment vers le vil­lage de Reyk­jah­lið (pi­quets jaunes).

Points d’in­té­rêt : Les spec­ta­cu­laires pay­sages de lave de Dimmuborgir, la source chaude de Grjótagjá.

15 LES SOL­FA­TARES DE NÁMAFJALL 1h / +130 m / -130 m / 3 km Ni­veau : fa­cile

Une ba­lade à tra­vers les champs de boue bouillon­nants et les sol­fa­tares fu­mantes et sif­flantes. Sans ou­blier un ma­gni­fique pa­no­ra­ma sur le lac de Mývatn et sur les fermes de Reyk­ja­lið.

Dé­part / ar­ri­vée : De­puis Reyk­ja­lið, prendre la route n° 1 vers l’est. Après la des­cente, tour­nez à droite et ga­rez­vous au par­king d’Hve­rir. Ac­ces­sible en bus de­puis Reyk­ja­lið, Aku­rey­ri ou Höfn.

I né­raire : Pro­me­nez­vous tout d’abord à tra­vers les champs de sol­fa­tares et les mar­mites de boue. Ce che­min est fa­cile, des pas­se­relles en bois vous perme ent de vous ap­pro­cher au plus près pour pro­fi­ter du meilleur spec­tacle. Sui­vez en­suite le che­min qui monte en biais sur la gauche (pi­quets jaunes), et qui ef­fec­tue quelques zig­zags très raides jus­qu’à la croupe. Pro­fi­tez de la ma­gni­fique vue, des cou­leurs dé­to­nantes pro­vo­quées par le soufre, ain­si des quelques sol­fa­tares iso­lées. Des­cen­dez en­suite par la crête jus­qu’à re­joindre la route puis pre­nez le che­min de droite qui vous ra­mène au par­king.

Points d’in­té­rêt : Sol­fa­tares et mar­mites de boue, la géo­ther­mie en pleine ac vi­té ! Beau pa­no­ra­ma sur le pay­sage vol­ca­nique.

14 LES CRA­TÈRES DU KRA­FLA 6 h / +100 m / -300 m / 17 km Ni­veau : dif­fi­cile

Le Kra­fla vous donne l’op­por­tu­ni­té de mar­cher sur des laves en­core fu­mantes, de dé­cou­vrir des fu­me­roles, mar­mites de boues bouillon­nantes et sources d’eau très chaude, le tout dans un dé­cor somp­tueux. Et le re­tour à pied à Reyk­ja­lið est l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir de ma­gni­fiques tun­nels na­tu­rels for­més par la lave.

Dé­part / ar­ri­vée : Par­king si­tué au bout de la route n° 863. De­puis Reyk­ja­lið, pre­nez la route n° 1 en di­rec on de l’est, puis tour­nez à droite en di­rec on du Kra­fla. Al­lez jus­qu’au bout de la route, le par­king est sur votre gauche. Ac­ces­sible en bus de­puis Reyk­ja­lið. Re­tour pos­sible à pied.

I né­raire : De­puis le par­king, sui­vez les pi­quets blancs. Mon­tez en­suite pour re­joindre les fu­me­roles, mar­mites de boue et sources d’eau chaude. Au pre­mier em­bran­che­ment, pre­nez à droite pour re­joindre le cratère d’Hó­fur. Le che­min fait en­suite un angle droit sur la gauche. Pour­sui­vez le long de la cre­vasse fu­mante. Faites un al­ler­re­tour sur votre gauche pour voir la vue de­puis le som­met du Lei­rhn­jú­kur. Vous pou­vez faire la dif­fé­rence entre les laves les plus an­ciennes (mar­rons) et les plus ré­centes (noires). Re­ve­nez sur vos pas, puis con nuez à gauche jus­qu’à tom­ber sur l’in­ter­sec on pour re­joindre Reyk­ja­lið (che­min de droite). Sui­vez en­suite les pi­quets à tra­vers la cou­lée de lave, puis à tra­vers la plaine jus­qu’à la ville.

Points d’in­té­rêt : Un sys­tème vol­ca­nique com­plet, qui per­met d’évo­luer sur les laves en­core fu­mantes de l’érup on de 1984, ou en­core de dé­cou­vrir les tun­nels de lave.

16 LE MONT SÚLUR 4 h 30 / +900 m / -900 m / 11 km Ni­veau : moyen

Le mont Súlur est un très beau bel­vé­dère sur la ville d’Aku­rey­ri, mais éga­le­ment sur la baie et les mon­tagnes en­vi­ron­nantes.

Dé­part / ar­ri­vée : De­puis l’église d’Aku­rey­ri, mon­tez le long de Þing­val­las­trae , puis tour­nez à gauche sur Sú­lur­ve­gur. Pas­sez de­vant la dé­charge puis con nuez jus­qu’au par­king avec la table d’orien­ta on. Par r du centre­ville ra­joute entre 1 h 30 et 2 h de marche.

I né­raire : Le sen er est ba­li­sé par des pi­quets. De­puis le par­king, le che­min qui e la piste sur la gauche, puis fran­chit une bar­rière. Vous mon­tez pa­ral­lè­le­ment à la piste Glerá­da­lur, puis vous tour­nez pour faire face au som­met. Le sen er de­vient caillou­teux et lé­gè­re­ment plus es­car­pé. Grim­per jus­qu’à l’an­té­cime, et tra­ver­sez vers la crête, avant un der­nier ef­fort pour ava­ler les der­niers zig­zags raides jus­qu’au cairn qui ma­té­ria­lise le som­met. La vue à 360° est ma­gni­fique. Re­tour par le même che­min. Sui­vant la sai­son, le ba­li­sage peut être ca­ché par la neige et le che­min peut être boueux.

Points d’in­té­rêt : Le pa­no­ra­ma sur la ville d’Aku­rey­ri et sur le ord de l’Ey­ja örður.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.