4 IDÉES POUR DÉ­COU­VRIR L’IS­LANDE EN HI­VER

L’hi­ver islandais ? Des pay­sages épu­rés, que l’on dé­couvre à pied, en ra­quettes ou en au­to­no­mie, en raid à ski-pul­ka

Grands Reportages - - Dossier -

LE TOUR HIVERNAL DE L’IS­LANDE Ni­veau : fa­cile Du­rée : 12 jours Pé­riode : dé­cembre à fin avril

Réa­li­sé dans le sens des ai­guilles d’une montre, l’i né­raire de ce grand tour re­vi­site dans les lu­mières d’hi­ver l’i né­raire « tou­ris que » le plus clas­sique d’Is­lande sur la route n° 1 ( ord des Baleines, de Mývatn, Vatnajökull…) en s’of­frant au pas­sage quelques grands caps iso­lés de l’île (Snae­fellsnes, Si­glu örður…). In­vi­tés de sai­son : les pay­sages et la solitude spé­ci­fique de l’île en hi­ver, mais en­core les co­lo­nies de phoques gris, les hordes de rennes et les che­vaux islandais. Nom­breuses ba­lades et ran­don­nées. Encadrement fran­co­phone. Mi­ni­bus ou vé­hi­cule 4x4. Et deux for­mules d’hé­ber­ge­ment : confort (hô­tels) ou gîte. bit.ly/ al­la­bak­is­lande­hi­ver

EN RA­QUETTES DANS LE LAND­MAN­NA­LAU­GAR Ni­veau : fa­cile Du­rée : 8 jours Pé­riode : fin mars-avril

Un dé­pla­ce­ment hivernal d’am­pleur ap­pré­ciable (grâce aux su­per­Jeep), vers les grands sites du Cercle d’or (Þingvellir, Gey­sir, Gullfoss) et du sec­teur d’Hve­ra­vel­lir (as­cen­sion du vol­can Strý­tur en raque es), avant la tra­ver­sée plein est vers le Land­man­na­lau­gar et une jour­née de dé­cou­verte raque es aux pieds du site, to­ta­le­ment iso­lé et trans­fi­gu­ré en hi­ver. Un trip ac­ces­sible même en fa­mille, qui en­trouvre les portes des pla­teaux cen­traux à par r de mars : une dé­cou­verte à la fois « fa­cile » et bluf­fante des so­li­tudes hi­ver­nales… bit.ly/al­li­bert­is­lande­hi­ver

LA TRA­VER­SÉE À SKI DE L’IS­LANDE Ni­veau : ex­pert Du­rée : 10 jours Pé­riode : mi-mars

220 ki­lo­mètres en au­to­no­mie com­plète, avec ski nor­diques et pul­kas, où se mêlent nuits en re­fuge et bi­vouacs. Par­cou­rir en hi­ver l’axe de la Spren­gi­san­dur se rap­proche d’une vé­ri­table expé. Un i né­raire par­cou­ru nord­sud (au­tant être dos au vent…) qui dé­bute au sud d’Aku­rey­ri, par les hauts pla­teaux de Lau­ga­fell et de Nyi­da­lur, avant de se rap­pro­cher et de contour­ner le Vatnajökull par l’ouest (col de Vo­nars­ka­ro), puis de re­joindre le cours de la ri­vière Tun­gnaa et de ral­lier le sec­teur du Land­man­na­lau­gar. 6 à 7 heures d’ef­fort par jour. Trois nuits en tente. Six en re­fuge. Pas mal de sources chaudes pour se re­mon­ter le mo­ral. Mais en­core la pos­si­bi­li­té d’es­suyer du gros mau­vais temps. Consi­dé­ré comme un ex­cellent test pré­pa­ra­toire à la tra­ver­sée du Groen­land (!), l’exer­cice de­mande une (très) bonne condi on phy­sique et un so­lide men­tal… bit.ly/tra­ver­see­is­lande­hi­ver

DES AU­RORES BO­RÉALES, EN LI­BER­TÉ Ni­veau : fa­cile Du­rée : 5 jours Pé­riode : no­vembre à mars

Un cir­cuit « en li­ber­té » (vous condui­sez votre propre vé­hi­cule) court et ba­sé sur un hé­ber­ge­ment plus que confor­table en hô­tel de pre­mière ca­té­go­rie : en cinq jours, ce e chasse aux au­rores bo­réales sur la côte sud, à proxi­mi­té de Reykjavík, re­lie le Cercle d’or à Vík, avant de re­ve­nir sur la pé­nin­sule de Reyk­janes. Rien d’ex­trême, cô­té route et i né­raire. Juste la li­ber­té du rythme des jour­nées et des nuits. Sans comp­ter la pos­si­bi­li­té de ten­ter une bai­gnade dans les eaux du Blue La­goon, de nuit, avec une au­rore boréale au­des­sus de la tête… bit.ly/66nord­au­rores­bo­reales

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.