KHI­VA LA FOR­TE­RESSE DU DÉ­SERT

OUTRE LES MER­VEILLES AR­CHI­TEC­TU­RALES PRÉSERVÉES DER­RIÈRE SES REM­PARTS, LA VIEILLE VILLE DE KHI­VA OFFRE LA POS­SI­BI­LI­TÉ D’IM­MER­SION DANS DES FA­MILLES FIÈRES DE PAR­TA­GER LEURS TRA­DI­TIONS ET LEUR ART DE VIVRE.

Grands Reportages - - Dossier -

Il est cinq heures, Khi­va s’éveille… et, une fois n’est pas cou­tume à cette heure ma­ti­nale, je dé­laisse mon ap­pa­reil pho­to pour plon­ger mes mains dans un gros tas de fa­rine dis­po­sé à même le sol, sur une bâche en plas­tique. Nous sommes tout un pe­tit groupe dans la cui­sine de Zul­khu­mor, ins­crits à la « mas­ter­class » pour ap­prendre à faire le pain ouz­bek de A à Z. C’est son fils, Ja­lo­lad­din, qui tra­duit les gestes que nous de­vons ef­fec­tuer afin de pé­trir la pâte et en faire des pe­tites boules. Dans la cour, le four tan­doo­ri tra­di­tion­nel est ali­men­té de­puis un bon mo­ment dé­jà par des tiges de co­ton­nier sé­chées. D’une main ex­perte, Zul­khu­mor vient frap­per les boules de pain, qui en­tre­temps ont le­vé, contre les pa­rois du four afin qu’elles y adhèrent pen­dant toute la du­rée de la cuis­son. Ve­nues pro­fi­ter des fes­ti­vi­tés (et de ces « exo­tiques » tou­ristes !), ses amies ap­portent du miel, puis du beurre et en­fin du thé afin de dé­gus­ter les ga­lettes do­rées que nous avons confec­tion­nées en­semble. Un mo­ment in­ou­bliable de convi­via­li­té !

LE FILS DE NOÉ

Après ce pe­tit dé­jeu­ner, Ja­lo­lad­din, éga­le­ment gé­rant de la mai­son d’hôtes dans la­quelle je suis lo­gé, m’in­vite à par­cou­rir les rues de Khi­va que le so­leil com­mence tout juste à illu­mi­ner. La ci­té est un mo­nu­ment à elle toute seule ! Nom­mée It­chan Ka­la, la ville in­té­rieure consti­tue un mu­sée en plein air comme fi­gé par le temps dans ses for­ti­fi­ca­tions de pi­sé. Pro­ba­ble­ment la plus ho­mo­gène des villes sur les routes de la Soie, la for­te­resse compte de très nom­breux édi­fices re­mar­quables par­mi les­quels : la mos­quée Ju­ma avec sa fo­rêt de co­lonnes, le Kal­ta Mi­nor, le mi­na­ret court, et la mé­der­sa Mo­ham­med Amin Khan, au­jourd’hui trans­for­mée en hô­tel (Orient Star Khi­va), le mau­so­lée de Pa­kh­la­van Mah­moud, un com­plexe fu­né­raire en par­fait état, et le Tach Khav­li, le pa­lais de pierre aux su­perbes faïences. Fier de sa belle ci­té, Ja­lo­lad­din me ra­conte que Khi­va au­rait été fon­dée, se­lon la lé­gende, à l’en­droit même où Sem, fils de Noé, creu­sa un puits.

Der­rière ses hautes mu­railles de plus de dix mètres de haut, l’oa­sis consti­tuait la der­nière étape des ca­ra­va­niers avant la tra­ver­sée du dé­sert en di­rec­tion de la mer Cas­pienne et de la Perse. Nos pas nous mènent jus­qu’à un quar­tier où se suc­cèdent des échoppes d’ar­ti­sans, tra­vaillant leur tech­nique et ho­no­rant leur com­mande sous les yeux des pas­sants : ici des portes, co­lonnes ou meubles (qui se­ront en­suite pas­sés à l’huile de co­ton) met­tant en oeuvre les gestes dé­li­cats des sculp­teurs sur bois d’orme ; là des maî­tres­peintres res­tau­rant des pièces d’art et des por­tions en­tières de mo­nu­ments his­to­riques ou en­core dé­co­rant du mo­bi­lier… J’ap­prends que le père de Ja­lo­lad­din, maî­tre­res­tau­ra­teur de grands mo­nu­ments, était le chef ré­no­va­teur des pla­fonds dé­co­rés de Khi­va !

DέNER AVEC VUE PA­NO­RA­MIQUE

« Il est temps d’al­ler faire un tour du cô­té du ba­zar », me presse mon hôte. C’est que le spec­tacle n’at­tend pas : des ali­gne­ments al­lé­chants de fruits et lé­gumes lo­caux aux tailles sur­di­men­sion­nées ! Pas­tèques, me­lons, rai­sins, ci­trouilles, me­lons jaunes se dressent sur les étals des mar­chands tels des tro­phées des « meilleurs culti­va­teurs de l’an­née » et mettent im­man­qua­ble­ment l’eau à la bouche. La plu­part viennent di­rec­te­ment de la val­lée fer­tile de Fer­gha­na. « Celle-ci est vrai­ment su­crée, je vais en prendre un bout », glisse Ja­lo­lad­din après avoir goû­té un mor­ceau de pas­tèque avec son cou­teau. « Tu de­vrais re­ve­nir pour Ko­vum Sai­li, la fête du me­lon… C’est ici qu’on élit les meilleurs pro­duits du pays. » Nous ren­trons vers la chambre d’hôte alors que le so­leil dé­cline dans le ciel. Ce soir, nous dî­nons dans une salle à man­ger aty­pique : une ter­rasse sur le toit, don­nant di­rec­te­ment sur les rem­parts de la ci­ta­delle et of­frant une vue pa­no­ra­mique ! De char­mantes pe­tites as­siettes dé­co­rées nous at­tendent sur une longue table en bois. Au me­nu : le tra­di­tion­nel plov cui­si­né par Zul­khu­mor agré­men­té par un pain qui re­vêt, au-de­là de sa sa­veur sin­gu­lière, une di­men­sion plus pro­fonde : nos ga­lettes ouz­bèkes, fruits d’une co­opé­ra­tion ma­ti­nale dans l’une des plus belles villes sur les routes de la Soie.

Ci­contre : le porche de la salle de ré­cep on de la vieille for­te­resse compte six co­lonnes fi­ne­ment sculp­tées et des murs de cé­ra­miques aux mo fs géo­mé­triques.

Ci­des­sus : hauts d’une di­zaine de mètres, les rem­parts de brique en­tourent It­chan Ka­la, la ville in­té­rieure et his­to­rique de Khi­va.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.