SAINT JEAN DE BUÈGES

SAINT JEAN DE BUÈGES

Grimper - - SOMMAIRE -

Ex­cep­tion­nel­le­ment pla­cé dans la pe­tite val­lée de La Buèges, Saint Jean du même nom jouit d’une am­biance calme, tran­quille, ac­cueillante et pai­sible. Sur­mon­tant le vil­lage et son châ­teau mé­dié­val, le Roc de Tras Cas­tel, est certes pas im­mense, mais très va­rié, tant par ses hau­teurs, que par ses diff icul­tés et que par ses orien­ta­tions.

Saint

Jean de Buèges, c’est d’abord un su­perbe vil­lage bien du Mi­di sur­mon­té de son châ­teau mé­dié­val da­tant du XIIème siècle. Ruis­seau tra­ver­sant le vil­lage, mul­tiples ruelles es­car­pées, fa­çades de mai­sons fleu­ries, ca­mion du bou­lan­ger le ma­tin, vé­los d’en­fants qui traînent de­hors et chaus­sures boueuses de­vant la porte, c’est un petit vil­lage comme dans les films, presque “Pa­gno­lesque” ! Y dé­am­bu­ler à l’ombre des pla­tanes bi­cen­te­naires, ce petit bourg de cent quatre-vingts âmes nous pro­voque l’en­vie d’y sé­jour­ner au moins une vie en­tière… Entre far­niente et es­ca­lade, ici, il n’y a qu’un pas. Le pas qui mène au Roc de Tras Cas­tel, ce ro­cher qui sur­monte le vil­lage et son châ­teau. Équi­pé de voies de une à quatre lon­gueurs, du 3b à 7b, ex­po­sés sud, ouest et nord, l’es­ca­lade à Saint Jean de Buèges offre, en plus de son beau cal­caire, de mul­tiples vues im­pre­nables sur la val­lée et ses vignes. On pour­rait dé­crire le lieu pen­dant des pages en­tières à la fa­çon d’un guide tou­ris­tique, mais nul be­soin, il suf­fit de nous faire confiance et ré­su­mer l’en­droit en un mot : MA-GNI-FIQUE ! Pour ce Hors-sé­rie Grandes Voies, nous nous in­té­res­se­rons ici qu’à ces iti­né­raires de plu­sieurs lon­gueurs. Un peu comme au Thau­rac, chaque voie d’ici ne vous fe­ra pas par­tir pour la jour­née dans un voyage presque in­ter­mi­nable, rien ne dé­passe les quatre-vingts mètres. Suf­fi­sant tout de même pour s’adon­ner aux joies de l’es­ca­lade avec re­lais. Dans cha­cune des voies sé­lec­tion­nées ci-des­sous, vous re­trou­ve­rez un échan­tillon de tout ce que l’on re­trouve dans des iti­né­raires de lon­gueur plus consé­quente, his­toire d’ap­prendre ou se per­fec­tion­ner en toute quié­tude.

TEXTE ET PHO­TOS : SAM BIÉ

À droite, Ca­mille Dou­mas dans la deuxième lon­gueur en 7a+ de "Pa­tience dans l'Azur"

sur le Pi­lier Ouest.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.