FACE DE BLEAU

DU GRAND OEUVRE

Grimper - - EDI­TO -

Gros dos­sier me­né d’une main de bleau­sard par Ste­phan De­nys sur l’his­toire de L’al­chi­miste un bloc de­ve­nu my­thique après la casse de deux prises clés et sa nou­velle as­cen­sion par Nalle Huk­ka­tai­val, dix-sept ans après Marc Le­me­nes­trel, for­cé­ment sans ces deux prises.

Après une pause consé­quente, la re­prise de cette ru­brique au­rait dû être celle d'un pa­no­ra­ma com­plet des sites in­ter­net trai­tant de Bleau, do­maine alors en pleine mu­ta­tion. Mais au même mo­ment l'an­nonce de la pre­mière ré­pé­ti­tion, ou plu­tôt ré­ou­ver­ture, de L'Al­chi­miste par Nalle Huk­ka­tai­val s'est im­po­sée comme plus im­por­tante à dé­tailler. Ce pas­sage ne connais­sait au­cune ré­pé­ti­tion de­puis son ou­ver­ture par Marc Le Me­nes­trel il y a dix-huit ans, en par­tie à cause de dé­gra­da­tions, et son his­toire vient donc de connaître une cer­taine transf igu­ra­tion bien­ve­nue.

Mais

voi­là qu'au lieu d'une tran­quille pe­tite re­prise sur fond de re­pré­sen­ta­tions vir­tuelles, il faut re­plon­ger dans des sou­ve­nirs loin­tains et fac­tuels, le tout en mode ur­gence car en pleine pé­riode de bou­clage du ma­ga­zine… Alors par où com­men­cer si­non en pré­sen­tant dé­jà les pro­ta­go­nistes de cette his­toire ? Au dé­but bien sûr est le bloc. Ce­lui-ci est pla­cé dans le mas­sif ar­chi­con­nu des gorges d'Apre­mont, chaos des chaos de Bleau, de par son am­pleur et sa den­si­té de blocs épar­pillés. Des méandres que forme cet amon­cel­le­ment de roches, le bloc en ques­tion semble blot­ti au fond d'une mi­ni-en­ceinte lui fai­sant comme un écrin au sein d'une par­tie par­mi les plus par­cou­rues du mas­sif. On ac­cède à cette en­ceinte soit par un cou­loir, soit car­ré­ment par-des­sous le sur­plomb même du pas­sage, ou en­core bien sou­vent par le haut de­puis un des ro­chers ac­co­lés, ce­lui-ci of­frant une ter­rasse avec vue plon­geante sur le pas­sage. Est-ce un beau bloc ? Je ne sau­rai dire et cha­cun a ses goûts en la ma­tière, mais sa forme est as­sez par­ti­cu­lière, fai­sant pen­ser à une tête d'os type hu­mé­rus ou une sorte de cham­pi­gnon, le tout coin­cé entre deux autres faces très dif­fé­rem­ment sculp­tées. On pour­rait être cri­tique sur la pu­re­té même du pas­sage, car il faut bien sûr igno­rer tout ap­pui sur le bloc ad­ja­cent im­mé­dia­te­ment à sa droite… Mais ce se­rait pi­nailler et il suf­fit de des­cendre dans cette fosse pour se rendre au pied du bloc et alors sai­sir à la fois toute l'am­pleur et la sim­pli­ci­té du pro­blème. De là s'ap­pré­cie mieux le dé­vers de cette face et sur­tout sa ligne de prises. Ap­pa­raissent alors deux pinces très ca­rac­té­ris­tiques ali­gnées ver­ti­ca­le­ment, pinces qui s'im­posent comme le vé­ri­table dé­fi du pas­sage, ré­cla­mant au­tant de bonnes condi­tions d'adhé­rence que force de pré­hen­sion. Et l'on en vient na­tu­rel­le­ment à ce­lui qui a mon­tré le pre­mier ce pas­sage pos­sible, en y croyant et s'ac­cro­chant jus­qu'au bout à ces prises sem­blant si in­te­nables.

L’ou­ver­ture

Dès l'hi­ver 1995/1996, Marc Le Me­nes­trel s'in­ves­tit dans ce pro­blème et ra­pi­de­ment y trouve une sé­quence de mou­ve­ments dont le crux se­ra de te­nir la deuxième pince main gauche pour dy­na­mi­ser tout en conduit vers une mi­ni-ré­glette bor­dant la sor­tie du dé­vers. Mal­gré la hau­teur rai­son­nable du bloc, le tra­vail et ses es­sais n'y sont pas si fa­ciles à gé­rer. Les blocs ad­ja­cents sont bien pra­tiques pour le bros­sage des prises, mais se pro­posent aus­si pour im­pact lors des chutes et il faut toute in­gé­nio­si­té et ha­bi­li­té du pa­reur pour per­mettre les ten­ta­tives mul­tiples. Alors que l'on évoque ici cet autre siècle, il faut bien se rendre compte que le cra­sh­pad vient tout juste d'ar­ri­ver et c'est grâce à lui aus­si que Marc se lan­ce­ra dans ce pro­jet. Sou­vent ac­com­pa­gné de sa com­pagne Sy­bille ou de Bru­no Ritz, grim­peur hors pair et pa­reur as­sez ex­cep­tion­nel, Marc se re­trouve tou­jours à tom­ber au même point, au qua­trième mou­ve­ment de sa mé­thode, dans ce mou­ve­ment à la fois puis­sant et dy­na­mique où il tente

« Le bloc semble blot­ti au fond d’une mi­ni-en­ceinte lui fai­sant comme un écrin. »

Cam­pagne an­ti­taille en 1999, à l’is­sue de mul­tiples sac­cages de blocs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.