OB­JEC­TIF MA­CHINE

À TOUS CEUX QUI VEULENT PRO­GRES­SER

Grimper - - ENTRAÎNEMENT -

Je suis une grim­peuse dé­bu­tante « plus » qui ne dé­passe pas le 6a en fa­laise. Je vis dans les Alpes-Ma­ri­times, dé­par­te­ment des spots my­thiques tels que la Tur­bie, St Jean­net ou les gorges du Loup et à proxi­mi­té du Ver­don, d’An­not, des Ca­lanques, voire du Vau­cluse. Mal­gré des séances ré­gu­lières et va­riées, je reste blo­quée à un ni­veau dé­bu­tant- in­ter­mé­diaire. Après un an de pra­tique, nous n’avons plus vrai­ment le pri­vi­lège du dé­bu­tant qui a le droit à toutes les er­reurs, voire à toutes les lâ­che­tés « ah non, pas en tête, je grimpe en se­cond… ». Il est temps d’avan­cer.

Au­jourd’hui, quels sont mes freins ? Ap­pré­hen­sion du vide et de la chute ? Manque de force ? De tech­nique ? Je suis grim­peuse dé­bu­tante « plus » et ce pe­tit plus, c’est aus­si ce sup­plé­ment de mo­ti­va­tion qui anime aus­si de nom­breux grim­peurs qui veulent pro­gres­ser et n’ad­mettent plus de dire « je suis dé­bu­tant ».

Ob­jec­tif pro­gres­sion

Pour pro­gres­ser vrai­ment, il faut com­men­cer par se don­ner un ob­jec­tif concret et at­tei­gnable. C’est pour­quoi, d’ici un an, je veux grim­per mon pre­mier 7a en fa­laise ! Comment vais-je y ar­ri­ver ? En par­tant à la ren­contre des meilleurs grim­peurs, ceux qui ont chan­gé l’his­toire de la grimpe, mais aus­si les grim­peurs dont on n’en­tend pas trop par­ler mais qui re­poussent en­core les li­mites de l’es­ca­lade ou dé­dient leur temps à trans­mettre leur pas­sion. Dans chaque nu­mé­ro de Grim­per ma­ga­zine, je par­ta­ge­rai avec vous mes pe­tits ou grands pas vers la pro­gres­sion. En com­plé­ment, vous trou­ve­rez aus­si quelques vi­déos sur le blog Bat­te­ment Del. Le diag­nos­tic Pour mettre en place des ob­jec­tifs, il faut dé­jà sa­voir où nous en sommes, faire le bi­lan. C’est ce que j’ai eu la chance de faire avec Axel Fran­co dans la salle Art Bloc à Nice et avec Bé­ren­ger Boul­vert dans la salle de Val de Grimpe à Cagnes-sur-mer. Deux visions, deux ana­lyses. Après plu­sieurs exer­cices (des tra­ver­sées longues pour voir ma ges­tion de l'ef­fort, des jeux d’équi­libre et de dés­équi­libre, de la lec­ture de voie, des trans­ferts d'ap­puis, de l’in­ter­face pied/prise, du tra­vail sur les vo­lumes…) me met­tant dans des si­tua­tions avec des pro­blèmes à ré­soudre et me don­nant du fil à re­tordre, après quelques chutes et en mouillant un peu le T-shirt, ce­la a per­mis à Axel et à Bé­ren­ger d’éva­luer mes points faibles et mes points forts (oui j’en ai quand même quelques-uns).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.