Ré­no­va­tion de pa­tri­moine pri­vé : un sa­voir-faire de qua­li­té si­non rien !

Pour ré­no­ver les par­ties com­munes des co­pro­prié­tés, ef­fec­tuer des tra­vaux de me­nui­se­rie, d’agen­ce­ment, ou de trai­te­ment des pein­tures au plomb, il faut bien, à un mo­ment, faire ap­pel à des pro­fes­sion­nels du bâ­ti­ment pour ef­fec­tuer ces tâches avec ri­gueur

Informations Entreprise - - STRATÉGIE -

P>> Le choix de la dif­fé­rence

en­dant 20 ans, Fa­brice De­layat a tra­vaillé au coeur du sec­teur du bâ­ti­ment et très vite, il a sou­hai­té vo­lé de ses propres ailes. Ar­ti­san peintre dé­co­ra­teur d'abord et chef d'en­tre­prise à deux re­prises, ces ex­pé­riences lui ont per­mis d'ac­qué­rir des com­pé­tences mul­tiples et poin­tues, dou­blée d'un sens de l'in­no­va­tion ac­cru. En 2009, il fonde la so­cié­té 2axes, une struc­ture spé­cia­li­sée dans les tra­vaux de ré­no­va­tion Tout Corps d'Etat ( TCE) et qui compte au­jourd'hui 6 sa­la­riés. Seule­ment voi­là, pour Fa­brice De­layat, le contexte est dif­fi­cile : « Alors que le mar­ché mon­dial de la construc­tion était en pleine ex­pan­sion, prin­ci­pa­le­ment dans les pays émer­gents, la crise éco­no­mique mon­diale a tou­ché de plein fouet les pays dé­ve­lop­pés et la France et a en­re­gis­tré une baisse im­por­tante de son ac­ti­vi­té. Les pe­tites en­tre­prises ont dû ap­prendre à sur­vivre. D'au­tant que la concur­rence est rude et que les clients n'hé­sitent pas à faire ap­pel à de la main d'oeuvre peu qua­li­fiée et par­fois non ré­gu­lière pour faire bais­ser les prix. » Con­crè­te­ment, 2axes pro­pose à ses clients, es­sen­tiel­le­ment des syn­dics, des ad­mi­nis­tra­teurs de biens, mais éga­le­ment des par­ti­cu­liers, d'ef­fec­tuer des tra­vaux de ré­no­va­tion en me­nui­se­rie et en pein­ture, le tout avec dy­na­misme, ra­pi­di­té, tra­di­tion et sou­cis du tra­vail soi­gné. De la pe­tite ma­çon­ne­rie à l'agen­ce­ment de bou­tiques, en pas­sant par le trai­te­ment des pein­tures au plomb, 2axes s'adapte aux be­soins de ses clients avec deux ob­jec­tifs : leur pro­po­ser le meilleur rap­port qua­li­té prix, ain­si qu'un en­ga­ge­ment en termes de ré­no­va­tion du­rable et res­pon­sable. Ajou­tez à ce­la, une vo­lon­té d'ef­fec­tuer des de­vis de ma­nière ra­pide et ef­fi­cace tout en dé­li­vrant des conseils per­ti­nents, et vous avez là les va­leurs aux­quelles la so­cié­té 2axes croit. En in­ter­ve­nant au­près des par­ti­cu­liers et des pro­fes­sion­nels, l'en­tre­prise de Fa­brice De­layat crée ain­si un vi­vier de com­pé­tences qui sol­li­cite tous les corps de mé­tiers. Et pour as­su­rer des pres­ta­tions de qua­li­té, elle fait ap­pel à des ou­vriers hau­te­ment qua­li­fiés, plus connus sous le nom de 'com­pa­gnons'. Le but ? Prou­ver que dans le bâ­ti­ment, on ne manque pas de per­sonnes com­pé­tentes, sou­cieuses du tra­vail bien fait.

>> En route com­pa­gnons

À terme, 2axes n'as­pire qu'à faire re­con­naître son sa­voir faire et son de­gré d'in­ves­tis­se­ment à leur juste va­leur. Elle sou­haite de­ve­nir une en­tre­prise de ré­fé­rence en ce qui concerne la ré­no­va­tion du pa­tri­moine pri­vé et dé­ve­lop­per son ac­ti­vi­té dans le cadre du Gre­nelle de l'en­vi­ron­ne­ment. Comment ? En pro­po­sant des so­lu­tions du­rables à ses clients axées sur les tra­vaux d'éco­no­mie d'éner­gie et en uti­li­sant des ou­tils « éco du­rables » qui passent par une bonne ges­tion des dé­chets et des équi­pe­ments de pro­tec­tion des com­pa­gnons moins pol­luants. Pro­chaine étape, in­ves­tir dans de nou­veaux lo­caux, dé­ve­lop­per un ate­lier de pro­duc­tion bois/mé­tal, em­bau­cher un con­duc­teur de tra­vaux et ac­croître son chiffre d'af­faires de 15%. Et si avec 2axes, les clients dis­posent d'au moins deux rai­sons de choi­sir la dif­fé­rence, cô­té pers­pec­tives, ce­la donne une mul­ti­tude de rai­sons à 2axes de conti­nuer à com­bi­ner qua­li­té de ser­vice et res­pect du tra­vail bien fait.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.