ZEL­DA, une com­mu­ni­ca­tion ci­toyenne…

Aé­rès quelques an­nées éas­sées, lui en tant que com­mer­cial, et elle ar­chi­tecte d’in­té­rieur, mierre et Mar­tine Agliet­ta fondent en 1988 leur stu­dio de créa­tion graé­hique. fls y bâ­tissent, dans une am­biance fa­mi­liale, une en­treé­rise très at­ta­chée à la qua­lit

Informations Entreprise - - MARKETING -

Àla fin des an­nées 90, la no­to­rié­té du stu­dio est éta­blie et de vé­ri­tables stra­té­gies mar­ke­ting sont éla­bo­rées. «En cons­ta­tant que nous réus­sis­sions à sa­tis­faire nos clients, en nous po­si­tion­nant avec suc­cès lors de ré­ponses à des consul­ta­tions ou ap­pels d'offres, nous avons pris confiance en nous.» Au fil des ren­contres et des op­por­tu­ni­tés, le stu­dio de­vient agence et se tourne ré­so­lu­ment vers le conseil en com­mu­ni­ca­tion. Pour mar­quer cette évo­lu­tion, le dé­sir d'un nou­veau nom se fait sen­tir. En 2002, l'agence est bap­ti­sée Zel­da, pré­nom por­teur d'un uni­vers à part en­tière, avec ce qu'il faut de mys­té­rieux, d'in­ter­pel­lant et de sen­sible. Il évoque pour cer­tains Zel­da Fitz­ge­rald, icône de la cul­ture amé­ri­caine des an­nées 20 et par ailleurs, ré­sonne au­près des jeunes ac­tifs qui ont connu et raf­fo­lé du jeu vidéo. De fait, le nom est ra­pi­de­ment adop­té par la clien­tèle et l'agence peut alors faire rayon­ner ses va­leurs fon­da­men­tales : créa­ti­vi­té, sen­si­bi­li­té, ori­gi­na­li­té et bon sens. Pour ren­for­cer son image, Zel­da cherche un po­si­tion­ne­ment qui lui « colle à la peau » qui lui per­mette d'af­fi­cher ses convic­tions. Le concept de com­mu­ni­ca­tion « ci­toyenne » émerge alors comme une évi­dence et Mar­tine Agliet­ta, at­ta­chée par na­ture aux va­leurs hu­maines, adopte ce concept en tant que spé­ci­fi­ci­té de l'agence. En re­gar­dant le monde avec res­pect, op­ti­misme et foi en l'être hu­main, l'équipe met ses ta­lents au ser­vice de ceux qui sou­haitent agir po­si­ti­ve­ment sur leur en­vi­ron­ne­ment. «Il est im­por­tant pour nous, comme pour chaque per­sonne sur terre, de vivre avec le sen­ti­ment d'être utile, de « faire sa part », en agis­sant po­si­ti­ve­ment sur le monde qui nous en­toure.» C'est dans cette op­tique que l'agence Zel­da s'oriente vers l'éla­bo­ra­tion de mes­sages utiles à la col­lec­ti­vi­té, in­té­grant éthique et es­thé­tique : la beau­té étant la meilleure am­bas­sa­drice qui soit pour per­mettre aux mes­sages de trou­ver leur cible. «La com­mu­ni­ca­tion ci­toyenne n'est pas un po­si­tion­ne­ment op­por­tu­niste mais une réelle en­vie de don­ner du sens au dis­cours mar­ke­ting, d'ap­por­ter de la trans­pa­rence, de convaincre sans tra­ves­tir la réa­li­té, et d'oeu­vrer pour le chan­ge­ment des com­por­te­ments.» Le concept s'ex­prime de dif­fé­rentes ma­nières : so­ciale, so­cié­tale, éthique, éco­lo­gique etc. Les slo­gans de l'agence at­testent cette vo­ca­tion : «Pour que ça tourne rond, pé­da­lons…» (Cham­bé­ry Mé­tro­pole), «Pour votre bien- être, pre­nez le bus, c'est dans l'air» (Ré­seau de bus de Bourg- en-Bresse), «TremA signe pour la so­li­da­ri­té» (Ré­seau de bus de Mâ­con : lan­ce­ment d'une ta­ri­fi­ca­tion ré­duite et ac­tions dans les quar­tiers). Au­jourd'hui, l'agence pro­pose des stra­té­gies de com­mu­ni­ca­tion glo­bales, sou­vent an­nuelles, in­cluant la créa­tion de mes­sages et de vi­suels, la pré­co­ni­sa­tion de plans de com­mu­ni­ca­tion, la fa­bri­ca­tion d'ou­tils, la réa­li­sa­tion de sup­ports di­vers et le sui­vi de pro­jets. Le sa­voir-faire de l'agence s'étend aus­si à la com­mu­ni­ca­tion et mar­ke­ting en ligne, à l'éla­bo­ra­tion de stra­té­gies, à la créa­tion et au dé­ve­lop­pe­ment de sites web. Les mes­sages et les uni­vers vi­suels créés par l'agence sont élé­gants mais sans ar­ti­fices. En gé­né­ral, le dis­cours est per­cu­tant, conden­sé, et n'ex­clut pas l'hu­mour. Son mot d'ordre cons­tant : sim­pli­ci­té et bon sens !

Zel­da se re­ven­dique comme une agence à l'écoute, flexible et ré­ac­tive. La règle de conduite N°1 : ai­mer nos clients ! «Lorsque nous nous oc­cu­pons d'eux, nous nous met­tons à leur place et nous nous im­pli­quons to­ta­le­ment». Les ré­ponses sont faites sur me­sure, adap­tées pré­ci­sé­ment aux be­soins iden­ti­fiés. «Il ne s'agit pas ici d'un dis­cours mar­ke­ting, mais d'un réel constat.» L'agence évo­lue au ni­veau na­tio­nal. «Nos clients sont ceux qui af­fichent leur af­fi­ni­té avec nos va­leurs, ceux qui oeuvrent dans le sens de la ci­toyen­ne­té». Par­mi eux, on trouve des opé­ra­teurs de trans­port en com­mun et des col­lec­ti­vi­tés qui ont la charge de l'or­ga­ni­sa­tion et de la qua­li­té des dé­pla­ce­ments sur leur ter­ri­toire. Mais Zel­da ne se can­tonne pas à ce seul do­maine et ses com­pé­tences s'ap­pliquent et s'adaptent à de nom­breux sec­teurs. «Le monde est plein de nos fu­turs clients. Les be­soins sont im­menses. Il est au­jourd'hui vi­tal de se po­si­tion­ner sur le mar­ché en terme de va­leurs, d'image et d'offres. Au­jourd'hui, nous sou­hai­tons ré­so­lu­ment dé­ve­lop­per notre ac­ti­vi­té au ser­vice d'en­tre­prises, de col­lec­ti­vi­tés et d'as­so­cia­tions tour­nées vers la créa­tion de so­lu­tions al­ter­na­tives, des­ti­nées à amé­lio­rer nos condi­tions de vies, de com­mu­ni­ca­tion, d'édu­ca­tion, d'au­to­no­mie... Ain­si qu'à pré­ser­ver l'en­vi­ron­ne­ment et la bio- di­ver­si­té. Nous vou­lons être de ceux qui conçoivent et construisent un monde dif­fé­rent.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.