Brand Content : les atouts de de­main pour la com­mu­ni­ca­tion

3Lonn­leu de ld 3' en Fudnce, ld Vo­clptp Cow 3Uod tudvdllle DUVVL Elen Souu dev filpv SUELLCLTDLUEV Tue Souu des longs mé­trages ou des do­cu­men­taires. Elle caéi­ta­lise auàourd’hui sur son sa­voir faire, sa créa­ti­vi­té et son ha­bi­tude à gé­rer des bud­gets éour é

Informations Entreprise - - MARKETING -

Di­rec­teur gé­né­ral et as­so­cié fon­da­teur de Cow Prod, Gal­lien Cha­na­letQuer­cy baigne dans l’uni­vers de la 3D de­puis plus de dix ans. Après des études d’au­dio­vi­suel à l’lns­ti­tut In­ter­na­tio­nal de l’Image et du Son (3IS) et une pre­mière ex­pé­rience en long-mé­trage chez Eu­roA­me­ri­can Films, Gal­lien Cha­na­let-Quer­cy re­joint la fi­liale do­cu­men­taire de Sky, Natural His­to­ry Ltd, en Nou­velle-Zé­lande, comme as­sis­tant de pro­duc­tion. L’an­née 2001 marque son re­tour en France et la fon­da­tion de Cow Prod, is­sue de la ren­contre de Ni­co­las Lau­wers, Sté­phane Cas­sou et Gal­lien pen­dant leurs études à 3IS. Six ans avant la sor­tie d’Ava­tar, leur so­cié­té dis­pose d’une avance tech­no­lo­gique et créa­tive im­por­tante : il aide alors des grandes marques comme L’Oreal, Mer­cedes, Gillette à lan­cer des pro­duits en uti­li­sant la 3D. Après Ava­tar, c’est le rush sur la 3D. « On a alors pro­fi­té de notre avance et de notre bench­mark. La cam­pagne que nous avons réa­li­sée pour Ha­ri­bo (agence Cu­bing) est en la par­faite illus­tra­tion ». Si elle tarde à ex­plo­ser en France sur le mar­ché du film pu­bli­ci­taire la 3D car­tonne en Asie, en Grande-Bre­tagne et aux Etats-Unis, . Pour Gal­lien, les dif­fu­seurs portent une grosse par­tie de res­pon­sa­bi­li­tés. « Les di­rec­tions mar­ke­ting des grands groupes sont sé­duites par la 3D car les re­tours des consom­ma­teurs sont fan­tas­tiques. Mais comme les dif­fu­seurs en France tardent à lan­cer des pro­grammes de té­lé­vi­sion 3D, il n’y a pas de créa­tion d’es­pace pu­bli­ci­taire. Dès lors, je com­prends que les annonceurs re­chignent à in­ves­tir dans des films pu­bli­ci­taires en 3D qui ne se­ront vus qu’au ci­né­ma et pas en TV. Pour­tant les Fran­çais dis­posent bien sou­vent d’une TV équi­pée pour la 3D. Mais le suc­cès com­mer­cial consta­té dans les pays an­glo-saxons et asia­tiques au­gure un réel ave­nir à la 3D en ma­tière de com­mu­ni­ca­tion».

>> la 2D & Brand Content bé­né­fi­cie des ac­quis de la 3D

Mal­gré tout, Cow Prod conti­nue de conce­voir des films pu­bli­ci­taires et ins­ti­tu­tion­nels en 2D. L’ha­bi­tude de gé­rer des bud­gets et des pro­duc­tions lourdes est un atout de poids. « C’est ras­su­rant pour une di­rec­tion mar­ke­ting : on est ca­pable d’ana­ly­ser leur de­mande et de leur pro­po­ser des so­lu­tions adap­tées à leurs be­soins et leurs moyens ». En tant que pro­duc­teur de films 3D , Cow Prod a gé­ré des bud­gets dé­pas­sant le mil­lion d’eu­ro et a par­ti­ci­pé entre autres à Yo­gi Bear (War­ner Bros), King Kong 360 3D (Uni­ver­sal Stu­dios) et Sea Rex (N3D Land Imax). Elle col­la­bore au­jourd’hui ré­gu­liè­re­ment avec Park Road Post, la so­cié­té de Pe­ter

Jack­son. Au­jourd’hui, « La Mai­son » comme il sur­nomme leur bu­reau abrite une ving­taine de per­ma­nents et in­ter­mit­tents ré­gu­liers. Cow Prod s’oc­cupe aus­si bien de films pour la pu­bli­ci­té, l’évé­ne­men­tiel, que de do­cu­men­taires pour la té­lé­vi­sion ou de longs-mé­trages. Leur der­nier film do­cu­men­taire « Ride&Fly », réa­li­sé par Emm­bé, est quant à lui l’exemple par­fait des nou­velles ten­dances en ma­tière de Brand Content et d’im­pli­ca­tion des marques dans des films qui sortent du car­can pu­bli­ci­taire. Co-fi­nan­cé par Les Arcs, le film est au­jourd’hui dis­tri­bué en 2D et en 3D par le géant amé­ri­cain NBC Uni­ver­sal. Les Arcs en tant que marque sont dès lors as­so­cié non plus à un simple film de com­mande, mais à un pro­gramme dis­tri­bué dans le monde en­tier, que les chaînes achètent. Tout le monde y gagne. » 3D, 2D, au for­mat long ou court, l’ins­ti­tu­tion­nel et la pu­bli­ci­té bé­né­fi­cie au­jourd’hui de nou­velles pistes de ré­flexions que Cow Prod ap­porte grâce à son ex­pé­rience trans­verse et di­ver­si­fiée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.