Bo­nux !

Infrarouge - - FRONT PAGE -

Aude Ber­nard-Treille Di­manche der­nier, j’étais invitée chez des amis pour brun­cher. Quand on ne dé­jeune pas chez ses pa­rents pour un tra­di­tion­nel gi­got pu­rée do­mi­ni­cal, on aime être avec sa fa­mille de potes. Par­ti­cu­la­ri­té : ils avaient pris soin de dres­ser une table digne des plus beaux bis­trots, avec la nappe à car­reaux qui va bien, les verres Du­ra­lex et la vais­selle chi­née. Il faut dire que mon hôte, qui n’a pas en­core d’en­fant, est res­té mal­gré ses 40 ans pas­sés, bien ca­lé à ce ni­veau-là. Chez lui, on trouve tout ce qui nous rap­pelle qu’on a vieilli. Un vrai bi-bop est ran­gé à cô­té de la pre­mière game boy, une col­lec­tion com­plète de Se­same’s street sur­plombe des mi­nia­tures Sch­troumfs et le jeu Simon aux quatre cou­leurs. Il s’offre dans les bro­cantes tout ce qui ap­par­tient à ce pas­sé des 80’s, et re­ven­dique cette col­lec­tion­nite aigüe. Bref, tout ce qu’on avait et qu’on a je­té, lui : il a tout gar­dé. Dans sa cui­sine, on trouve même ex­po­sés une boite de pe­tits coeurs de Be­lin « à grignoter ten­dre­ment » et un pa­quet de Z’ani­mo. Vient le mo­ment où un des en­fants pré­sents, un vrai, tombe sur un gad­get de PIF. Les vieux, dont je fais par­tie, partent alors dans leur sou­ve­nirs : « Ter­rible : je vote pour le re­tour de PIF », « moi, mes pa­rents m’in­ter­di­saient de fi­nan­cer le PCF », « moi je n’en lou­pais pas un », et constatent qu’au­jourd’hui, on n’offre plus rien à part un pa­réo glis­sé dans les fé­mi­nins de l’été. Dans la les­sive, dans les boites de cho­co… où sont pas­sés les « ca­deaux bo­nux » ? Alors, tous les re­gards se tournent vers moi : « Et vous ? Vous of­frez quoi dans le mag ? »… Et bien… on vous offre dé­jà le mag. Et en juin, en supplément « bo­nus », on offre notre guide des bis­trots et res­tos ver­sion été à Pa­ris. Loin d’être un gad­get : il sert à tous ceux qui re­cherchent des bonnes adresses. J’en pro­fite pour vous rap­pe­ler qu’ex­cep­tion­nel­le­ment et con­trai­re­ment à la règle « un ca­deau ne se re­donne pas », vous pour­rez l’of­frir à vos amis qui sau­ront ain­si où brun­cher le di­manche !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.