Yi­qingYin crée ses rêves

Infrarouge - - MODE CRÉATEUR - Par ABT.

De quel mé­tier rê­viez-vous quand vous étiez en­fant ?

Je suis pas­sée par dif­fé­rents stades. Je vou­lais être pa­ti­neuse pro­fes­sion­nelle, gym­naste, ar­chéo­logue dans les fouilles, jour­na­liste puis sculp­teur… Fi­na­le­ment je suis al­lée aux Arts Dé­co et j’ai fait du de­si­gn puis je suis ve­nue à la couture. Je reste as­sez frus­trée, car j’aime dé­cou­vrir d’autres uni­vers.

Votre pre­mière ex­pé­rience mode ?

Au festival de Hyères, où j’ai pré­sen­té une col­lec­tion après avoir été sé­lec­tion­née. J’ai pré­pa­ré un dé­fi­lé avec une équipe ar­tis­tique. C’était dans le cadre d’un concours, mais l’ex­pé­rience était ex­tra­or­di­naire car c’est la pre­mière fois que je mon­trais mon tra­vail à un ju­ry de pro­fes­sion­nels, à un pu­blic et à la presse.

Quelle est votre dé­fi­ni­tion de la haute couture ?

Pour les gens de ma gé­né­ra­tion, c’est une grande pla­te­forme d’ex­pé­ri­men­ta­tion et de li­ber­té créa­tive. Avant de sor­tir le pro­duit, on es­saye de ra­con­ter une émo­tion, une his­toire, on crée un contexte au­tour d’une femme. On prend l’hé­ri­tage du sa­voir-faire fran­çais, des tech­niques tra­di­tion­nelles dans les­quelles on ré­in­jecte de la fraî­cheur, un idéal de beau­té qui est plus d’ac­tua­li­té et qui évo­lue.

Ce qu’on porte est-il le re­flet de notre pen­sée ?

Oui, le vê­te­ment peut être vé­cu comme une ex­pé­rience iden­ti­taire et de­vient ou­til de com­mu­ni­ca­tion. On porte ce qu’on a en­vie que les gens pensent de nous, ce qu’on veut vé­hi­cu­ler comme in­for­ma­tion, comme image. L’iden­ti­té phy­sique d’une per­sonne n’est pas fi­gée. Il y a un cô­té lu­dique, on peut créer son per­son­nage, son his­toire. Les femmes sont des êtres com­plexes à plu­sieurs fa­cettes. On peut donc ex­plo­rer, à tra­vers un look, des choix va­riés.

Qu’est-ce-que l’élé­gance pour vous ?

C’est un équilibre entre la so­phis­ti­ca­tion, la so­brié­té et l’hu­mi­li­té. Une femme qui au­ra pas­sé trois heures de­vant sa glace, en Cette jeune créa­trice a dé­jà un par­cours fa­bu­leux. Ses créa­tions oni­riques ont été re­mar­quées par les plus grands. Au­jourd’hui, elle ra­conte son uni­vers avec la sé­ré­ni­té qui la ca­rac­té­rise, comme une pas­sion­née avant une tem­pête créa­tive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.