Sur les traces de Brice de Nice

Dé­cou­vrez nos adresses coups de coeur au fond de la baie des Anges.

Infrarouge - - CITY GUIDE - Par Dé­bo­rah Lau­gel et Mar­jo­rie Al­lias

AU RADISSON BLU HÔ­TEL, PRE­NEZ DE LA HAU­TEUR

Ima­gi­nez- vous dans votre chambre, ins­tal­lé face à la baie des Anges, pour un pe­tit dé­jeu­ner de­vant la mer. Il vous suf­fit en­suite de tra­ver­ser la rue pour re­joindre la plus belle plage ni­çoise. La Vieille Ville se si­tue à quelques mi­nutes seule­ment, comme les mu­sées Cha­gall et Ma­tisse, ain­si que le mar­ché aux fleurs du cours Sa­leya. L’avan­tage avec le Radisson Blu, c’est que vous pou­vez dé­cou­vrir la ville d’en haut. De­puis le roof­top pa­no­ra­mique, pro­fi­tez de la vue à 360° : de­vant vous, la pro­me­nade des An­glais, la baie des Anges et la Mé­di­ter­ra­née… www. ra­dis­son­blu. com/ fr/ ho­tel- nice

PLAGE CASTEL, LE RES­TAU­RANT LES PIEDS DANS L’EAU

La pe­tite porte d’en­trée du res­tau­rant, sous sa mar­quise, est re­con­nais­sable entre mille. Quelques marches plus bas, vous trou­ve­rez la plage Castel, où les vagues viennent fi­nir en écume. Le Castel Plage est l’un des rares res­tau­rants ni­çois de bord de mer, sa carte af­fiche une cui­sine aux sen­sa­tions très pro­ven­çales. Cô­té mer : une do­rade royale rô­tie, huile d’olive, herbes de Pro­vence, sauce vierge et émul­sion du jour, ou une fri­cas­sée de poulpes à la Nis­sart. Cô­té terre : ta­glia­ta de boeuf aux ar­ti­chauts, par­me­san, huile de truffe, ou ma­gret de ca­nard du Sud- Ouest la­qué au miel, ro­ma­rin, fruits de sai­son. www. cas­tel­plage. com

TOUT POUR LA SOCCA CHEZ PIPO

Pro­non­cez le mot socca à Nice, on vous ré­pon­dra for­cé­ment : chez Pipo ! Simple pe­tit rap­pel : la socca est un plat ni­çois ty­pique, pro­fon­dé­ment an­cré dans le pa­tri­moine cu­li­naire de la ville. Une vé­ri­table socca est une ga­lette à base de fa­rine, de pois chiches et d’huile d’olive. On la dé­guste chaude, sim­ple­ment sau­pou­drée de poivre et, pour­quoi pas, ac­com­pa­gnée d’un verre de ro­sé. Si vous vou­lez par­ler comme un vé­ri­table Ni­çois, ava­lez le der­nier « a » de socca, ici on ne le pro­nonce pas. Chez Pipo, on vous pro­po­se­ra d’autres plats ty­piques, pis­sa­la­dières et autres tourtes de blettes, mais pre­nez votre mal en pa­tience : l’en­droit est tou­jours plein. En at­ten­dant, ins­tal­lez- vous en ter­rasse, dé­gus­tez des to­mates sé­chées ou des tar­tines de ta­pe­nade et pro­fi­tez de l’am­biance. www. chez­pi­po. fr

LA PE­TITE MAI­SON : « TOUS CÉ­LÈBRES ICI »

Sans la tru­cu­lente Ni­cole, chef du res­tau­rant, la Pe­tite Mai­son n’exis­te­rait pas. L’adresse est une ins­ti­tu­tion. Stars, po­li­tiques et beau­ti­ful people s’y croisent, sans ou­blier les voya­geurs et les Ni­çois ha­bi­tués des lieux. On y vient pour la cui­sine : simple, au­then­tique et sa­vou­reuse. La spé­cia­li­té de Ni­cole Ru­bi ? Les pe­tits far­cis, la ra­ta­touille, les ar­ti­chauts vio­lets en sa­lade ou en­core le loup cuit en croûte de sel. On reste pour l’am­biance, pour le ca­rac­tère bien trem­pé de la « pa­tronne » . On re­vient pour l’ac­cueil tou­jours cha­leu­reux car fi­na­le­ment, cer­tains soirs, à la fa­veur d’un con­cert ou d’une ani­ma­tion, quand l’am­biance s’em­brase, on se sent tous un peu cé­lèbres. www. la­pe­ti­te­mai­son- nice. com

PRENDRE LE LARGE À LA RÉ­SERVE DE NICE ET AU PLONGEOIR

L’en­droit est su­perbe : la ter­rasse de la Ré­serve de Nice sur­plombe la Mé­di­ter­ra­née. C’est un pa­que­bot ver­sion Art dé­co, au pied du mont Bo­ron, un hom­mage aux An­nées folles du­rant les­quelles le res­tau­rant a connu ses heures de gloire. Au­jourd’hui, on y dé­guste une cui­sine in­ven­tive, aux ac­cents du Sud, concoc­tée par le chef Sé­bas­tien Ma­huet. À la carte : gam­bas en bei­gnet aux amandes ou ri­sot­to Car­na­ro­li aux gi­rolles fri­cas­sées. www. la­re­ser­ve­de­nice. fr

À deux pas de là, le Plongeoir af­fiche une am­biance plus contem­po­raine. On y ac­cède par un pe­tit es­ca­lier ac­cro­ché à la pa­roi ou, plus chic, di­rec­te­ment par ba­teau. Sur un ro­cher, l’en­droit est aty­pique et char­gé d’his­toire. La carte s’ins­pire lar­ge­ment de la cui­sine mé­di­ter­ra­néenne, avec par exemple un dos de ca­billaud de­mi- sel, ba­ri­goule de lé­gumes au cho­ri­zo, pan­isses au ci­tron à se pâ­mer. Vous pou­vez fi­nir votre soi­rée au bar lounge le Vi­vier pour un der­nier cock­tail sous la per­go­la, au mi­lieu des flots. www. le­plon­geoir. com

La Ré­serve

Le Plongeoir

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.