Small is beau­ti­ful

Li­bé­rée mais très bien éle­vée, la Pa­ri­sienne pri­vi­lé­gie­ra pour sor­tir une montre qui sait faire ou­blier sa na­ture. Une mode ve­nue d’un temps loin­tain où il était in­con­ve­nant de re­gar­der l’heure en so­cié­té.

Infrarouge - - HAUTE HORLOGERIE ET HORLOGERIE - Par Eric Valz

Toutes les femmes, c’est bien connu, ont une âme de Cendrillon. Alors la nuit, pour évi­ter que le car­rosse ne se trans­forme en ci­trouille, une montre s’im­pose. Mais son af­fi­chage de­vra être aus­si dis­cret que ce­lui de vos pré­oc­cu­pa­tions.

OU­TIL DE BIENSÉANCE

Car la montre du soir est un ob­jet, voire un ou­til, de bienséance. Son an­cêtre fut in­ven­té par Abra­hamLouis Bré­guet en 1799 : c’est la montre à tact ( pour tactile) qui don­ne­ra nais­sance à l’ex­pres­sion « avoir du tact » . Comme il était in­con­ve­nant de re­gar­der l’heure en so­cié­té, la montre per­met­tait de connaître l’heure au tou­cher. Puis vint le temps ( 1929) du chef- d’oeuvre hor­lo­ger chez Jae­ger- LeCoutre, le fa­bu­leux ca­libre 101, plus pe­tit mou­ve­ment mé­ca­nique ja­mais réa­li­sé. En sa ver­sion 4, ses 98 com­po­sants se logent dans 2 cen­ti­mètres cubes, 4 mil­li­mètres d’épais­seur. Son ba­lan­cier os­cille à 21 600 al­ter­nances par heure et son poids af­fleure 1 gramme. Il anime au­jourd’hui des montres de stars comme cette Joaille­rie Ri­vière 101 en or gris, ser­tie de 110 diamants ( 11 cts.) F- G, VV ( la norme place Ven­dôme est de F- G pour la cou­leur et V pour la qua­li­té). Prix : 136 000 eu­ros.

À QUARTZ

De faible en­com­bre­ment, pré­cis et à l’en­tre­tien nul, les mou­ve­ments quartz suisses do­minent le mar­ché des pe­tites montres, joaillières ou non. On no­te­ra la re­vi­si­ta­tion de la fa­bu­leuse et très Art dé­co Ca­de­nasTM de Van Cleef & Ar­pels, née en 1935 sous l’em­prise es­thé­tique de Jeanne Tous­saint avec sa chaîne Tu­bo­gas ( tuyau à gaz), dite « chaîne ser­pent » ( prix sur de­mande). Ou l’ap­pa­ri­tion chez Cha­nel du it- watch J12 XS qui cultive au­tant l’hu­mour que la cou­ture, ser­tis­sant la mi­nus­cule montre sur des man­chettes ( de 4 700 eu­ros à 7 900 eu­ros). So chic, dé­li­cate et dis­crète, la Bai­gnoire de Car­tier tra­verse les âges sans prendre une ride grâce à son des­sin gé­nial, aux pro­por­tions idéales, qui date de 1906 ( de 8 700 eu­ros à 40 400 eu­ros). Chez Mi­chel Her­be­lin, la très ac­ces­sible Kyu­do en acier ( 390 eu­ros), ani­mée par son mou­ve­ment quartz suisse ( Ron­da 5 ½ 751), vous rap­pel­le­ra l’heure sur son élé­gant ca­dran bleu nuit.

OU MÉ­CA­NIQUE

À l’écart, car pour­vue d’un mou­ve­ment mé­ca­nique à re­mon­tage au­to­ma­tique, la col­lec­tion Clas­sic De­light de Fré­dé­rique Constant s’en­ri­chit cette an­née de deux nou­veaux mo­dèles : acier ( 1 450 eu­ros) ou ver­sion très re­pé­rable bi­co­lore pla­quée or rose ( 1 850 eu­ros). En­fin, ne pas hé­si­ter non plus à chi­ner une jo­lie dame, la Jae­ger- LeCoutre Étrier, montre mé­ca­nique à re­mon­tage ma­nuel, conçue pour Hermès ( si­gna­ture au dos) dans les an­nées 1950. À sai­sir dans une four­chette de prix al­lant de 1 400 eu­ros à 1 800 eu­ros. Ici, un très jo­li exem­plaire trou­vé dans la bou­tique Les Montres Col­lec­tor.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.