JAUME PLENSA REND HOM­MAGE À DOM RUINART

Infrarouge - - ÉVÉNEMENT - www.jau­me­plen­sa.com

Un autre ar­tiste es­pa­gnol fait par­ler de lui en

ce mo­ment : Jaume Plensa, sculpteur de l’art abs­trait. Ses oeuvres mo­nu­men­tales re­pré­sen­tant des vi­sages hu­mains en marbre ou des hommes de mé­tal for­més par des suites de lettres, ha­billent des jar­dins ou des pay­sages naturels. Vous connais­sez cer­tai­ne­ment L’Âme de l’Èbre, réa­li­sée en 2008 pour l’Ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale de Saragosse : une sculp­ture de onze mètres de haut dont les lettres blanches sculp­tées re­pré­sentent les cel­lules du corps hu­main, com­po­sées à plus de soixante pour cent d’eau. Sur le même prin­cipe, il vient de réa­li­ser pour la mai­son Ruinart une sculp­ture qui rend hom­mage à dom Thier­ry Ruinart. An­crée dans le sol comme le sont les vignes, cette créa­tion est consti­tuée d’élé­ments de lan­gage uni­ver­sels : des signes et des lettres pro­ve­nant de huit al­pha­bets dif­fé­rents – de l’arabe à l’hin­di, en pas­sant par le grec et le la­tin –, car « chaque al­pha­bet est la re­pré­sen­ta­tion la plus pré­cise de la culture » . Le Ca­ta­lan Jaume Plensa signe ain­si la nou­velle édi­tion li­mi­tée à vingt exemplaires du cof­fret Ruinart du mag­num Blanc de Blancs, cal­li­gra­phié « Jaume Plensa pour Ruinart » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.