Co­lombe Cam­pa­na parle de sa mode

Nou­velle D. A. de Ta­ra Jar­mon, elle s’ap­prête à dé­voi­ler pro­chai­ne­ment sa pre­mière col­lec­tion, toute em­preinte de son style, ce­lui d’une Pa­ri­sienne mo­derne qui connaît ses clas­siques.

Infrarouge - - Interview - Par Aude Ber­nard- Treille

Comment dé­cri­vez- vous votre tra­vail au quo­ti­dien ?

Il y a beau­coup de phases dif­fé­rentes dans le dé­ve­lop­pe­ment d’une col­lec­tion, alors les jour­nées sont sou­vent très dis­sem­blables les unes des autres : quête d’ins­pi­ra­tion, séance de des­sin, re­cherche de dé­tails et de vo­lumes, lan­ce­ment, es­sayage...

Il y a aus­si la ges­tion de l’image de la marque au sens large, au- de­là des vê­te­ments : les cam­pagnes de pubs, les shoo­tings, les amé­na­ge­ments de bou­tiques, les échanges avec les dé­par­te­ments re­tail, la com­mu­ni­ca­tion…

À quand re­monte ce goût pour la mode ?

Mon pre­mier choc date de mes six ou sept ans, en ache­tant un en­semble en maille mi­ni- jupe et car­di­gan de chez Be­net­ton. Ma grand- mère m’avait don­né de l’ar­gent et lais­sé carte blanche quant à la fa­çon de le dé­pen­ser. Je m’en sou­viens en­core. Je me suis ra­re­ment sen­tie aus­si co­ol ! Je l’avais choi­si toute seule, et, en plus, ce­la mar­quait un « vrai clash » avec les robes à smocks de mes co­pines.

VOTRE Dé­fi­NI­TION DE L’éLé­GANCE ?

Une par­faite har­mo­nie entre le vê­te­ment et la per­son­na­li­té de ce­lui qui le porte.

Quelle est la par­ti­cu­la­ri­té de la marque Ta­ra Jar­mon ?

Sa fé­mi­ni­té, son ori­gi­na­li­té, sa per­son­na­li­té. Au­jourd’hui, nous sommes inon­dés de marques qui se res­semblent beau­coup. J’aime l’idée de tra­vailler pour des col­lec­tions qui tra­versent le temps et ne sont pas uni­que­ment le re­flet d’une mode ou d’une ten­dance à l’ins­tant « t » .

VOS MEILLEURES SOURCES D’INS­PI­RA­TION créa­tive ?

Les voyages. On a les yeux beau­coup plus sen­sibles aux choses, aux odeurs, aux cou­leurs, quand on sort de son train- train. Nul be­soin d’al­ler au bout du monde, il suf­fit de se trans­por­ter en de­hors de sa zone de vie quo­ti­dienne. Les films et les ex­pos sont aus­si une mer­veilleuse source d’ins­pi­ra­tion pour moi. Ce­la me donne sou­vent des idées ou des points de dé­part pour créer.

UN CLIN D’oeIL OU UNE ANEC­DOTE AU SU­JET DE VOS créa­tions ?

Plu­tôt un tic : je mets sys­té­ma­ti­que­ment des poches par­tout, même sur les robes, ce­la par­ti­cipe à don­ner da­van­tage d’at­ti­tudes. C’est d’ailleurs la pre­mière chose que je fais en es­sayant un vê­te­ment moi- même : cher­cher les poches !

Quel est le tra­vers prin­ci­pal des créa­teurs au­quel vous échap­pez ? L’idéa­li­sa­tion de la femme. J’ai une ap­proche réa­liste des vê­te­ments, j’aime l’idée qu’ils soient là pour em­bel­lir et ac­com­pa­gner le quo­ti­dien. Pa­reil pour les femmes aux­quelles je pense en ima­gi­nant l’ha­bit, elles ne sont pas une vi­sion fan­tas­mée, comme ce­la peut par­fois être le cas chez cer­tains créa­teurs.

Une cri­tique qui vous a per­mis

D’AVAN­CER ?

Toutes les cri­tiques font pro­gres­ser. C’est tou­jours dif­fi­cile d’en re­ce­voir, sur­tout quand on fait des mé­tiers comme les nôtres, où notre per­son­na­li­té et nos goûts sont si pré­sents. J’ai ap­pris à uti­li­ser les cri­tiques comme bases de ré­flexion et non des at­taques. C’est bête, mais ne pas se bra­quer et pen­ser po­si­ti­ve­ment, ce­la donne sou­vent de bons ré­sul­tats.

À qui vo­le­riez- vous vo­lon­tiers un brin de ta­lent ? Aux per­sonnes qui savent faire rire les autres... je suis fas­ci­née par le cha­risme des gens drôles.

Une mode que vous ne com­pre­nez TOU­JOURS PAS ?

Les chaus­sures Buf­fa­lo et les Dr. Mar­tens re­lèvent pour moi du do­maine de l’in­com­pré­hen­sion.

UNE REN­CONTRE PROFESSIONNELLE QUI NE S’EST TOU­JOURS PAS FAITE ?

Az­ze­dine Alaïa, qui est un gé­nie du corps fé­mi­nin.

Une ex­pres­sion ten­dance qui vous agace ?

« Fo­mo » , « yo­lo » , « bo­los » , toutes les for­mules à la mode chez les ados.

« J’ai un tic, je mets sys­té­ma­ti­que­ment des poches par­tout »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.