Pan­tel­le­ria, la vol­ca­nique sau­vage

Infrarouge - - Voyage -

C’est où ? Proche de la Tu­ni­sie, la « perle noire de la Mé­di­ter­ra­née » est une île ita­lienne qui garde ses in­fluences orien­tales. On l’ap­pelle aus­si le « dia­mant brut » , car elle a été fa­çon­née par des an­nées d’érup­tion vol­ca­nique et les vents qui ont ba­layé sa roche. Pan­tel­le­ria vient d’ailleurs de l’arabe Bent-el- Riah qui veut dire « fille des vents » .

Su­per­fi­cie : 83 km2.

Po­pu­la­tion :

7 635 ha­bi­tants.

Vue im­pre­nable :

Sur le cap Bon et la côte tu­ni­sienne jus­qu’à Ke­li­bia.

Fré­quen­ta­tion :

Gior­gio Ar­ma­ni y vient fré­quem­ment. Ca­role Bou­quet y pos­sède des vignes et des oli­viers. L’île at­tire sur­tout les amou­reux de la sim­pli­ci­té et de la na­ture.

Fa­ci­li­té d’ac­cès :

Par fer­ry de­puis la ville de Tra­pa­ni ou par avion di­rec­te­ment de­puis Pa­lerme, Tra­pa­ni, Rome, Mi­lan et Lu­ga­no en Suisse.

Se lo­ger :

Dans les mai­sons tra­di­tion­nelles construites en pierre de lave lo­cale ap­pe­lées les dam­mu­si, bâ­ties lors de l’in­va­sion arabe et qui se fondent dans le dé­cor na­tu­rel, ou dans l’une des 20 chambres du su­blime hôtel Si­ke­lia ( si­ke­lia­pan­tel­le­ria. com), qui conserve son ar­chi­tec­ture mo­nas­tique tout en of­frant un confort et une dé­co­ra­tion contem­po­raine de très bon goût.

Trans­port sur l’île : voi­tures, mo­tos, quads, vé­los… tout se loue !

Coin pré­ser­vé :

Le sym­bole de l’île est l’Ar­co dell’Ele­fante, « l’Arc de l’Élé­phant » , un épe­ron d’éro­sion tou­jours re­lié au conti­nent. La légende lo­cale veut que, lorsque l’île est à court d’eau, l’élé­phant as­pire la mer pour rem­plir les ré­ser­voirs !

Plage :

Évi­dem­ment, il y a beau­coup de plages de ga­lets avec ses 300 mètres de fa­laises, de criques, de ca­vernes et de grottes qui longent la côte. Ga­dir, Cinque Den­ti, Le­vante, Ba­la­ta dei Tur­chi, La­ghet­to dei On­dine et Ni­ca sont à vi­si­ter. Pour le sable, on ira à la Spiag­gia dei Co­ni­gli ( « Plage des La­pins » ) . Pour chan­ger, sur les contre­forts du nord- est de la mon­tagne, vous trou­ve­rez Lo Spec­chio di Ve­nere ( « Mi­roir de Vé­nus » ) , un lac vol­ca­nique ali­men­té par des sources ther­males. Son nom pro­vient de la légende se­lon la­quelle Vé­nus se se­rait ar­rê­tée ici pour s’ad­mi­rer et pour com­pa­rer sa beau­té à celle de Psy­ché, sa ri­vale en amour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.