Luxe, cave et vo­lup­té

Infrarouge - - Vin - Par Be­noist Sim­mat

Les grands vins se vendent main­te­nant comme des bi­joux ou des vê­te­ments de luxe. Exemple avec Vin­tage & Cie, très chic bou­tique de la rue du Fau­bourg-Saint-Ho­no­ré.

Ici, les grands vins sont ex­po­sés dans des vi­trines tels des ac­ces­soires de luxe, des montres ou des bi­joux. Chez Vin­tage & Cie, bou­tique ru­ti­lante sous une lu­mière vive, le ven­deur s’avance dans un cos­tume taillé au mil­li­mètre. On y vend des Pe­trus, des La­fite, des Her­mi­tage La Cha­pelle, du Clos Rou­geard, des grands Bor­deaux ou Bour­gogne, des ra­re­tés de Cham­pagne, bref, tout ce qui se fait de mieux au pays de la Ro­ma­née-Con­ti. L’adresse ne doit rien au ha­sard : 199, rue du Fau­bourg-Saint-Ho­no­ré, dans le VIIIe ar­ron­dis­se­ment pa­ri­sien. Le créa­teur de Vin­tage & Cie au­rait pu créer une ga­le­rie d’art ou un ma­ga­sin de haute cou­ture. Louis Duquesne, 46 ans, pas­sion­né de grands crus et de vieux millé­simes, a pré­fé­ré de­ve­nir ca­viste, mais un ca­viste tra­vaillant dans l’ex­cep­tion­nel.

Dans les ré­serves du sous-sol, son éner­gique chef de cave, Pa­blo Huarte, ré­sume l’af­faire :

Une ar­moire re­cèle les in­cu­nables du vi­gnoble que, peut-être, un mil­liar­daire achè­te­ra un jour : Mou­ton 1865, Mar­gaux 1900, Ro­ma­née-Con­ti 1999, Cros Pa­ran­toux 1982, etc. Plus gé­né­ra­le­ment, Vin­tage & Cie cède à ses clients ama­teurs de très belles ré­fé­rences dans des millé­simes d’ex­cep­tion : 1947, 1961, 1982, 1990, 2005, 2010… « Nous of­frons même la pos­si­bi­li­té à nos clients de conser­ver leurs bou­teilles ici, à bonne tem­pé­ra­ture », pré­cise l’homme de l’art. Un es­pace lounge de dé­gus­ta­tion est éga­le­ment pro­po­sé à la clien­tèle, triée sur le vo­let comme place Ven­dôme. Exemple, pour 350 €, on vient à quatre dé­gus­ter un trio de pé­pites sous la ba­guette du chef de cave : Cham­pagne Mar­guet Am­bon­nay Grand Cru 2010, Mai­son Le­roy Mon­ta­gny 1er cru 2014, Châ­teau Léo­ville Bar­ton Saint-Ju­lien 2006. Quand elle fait dé­gus­ter un vin au sous-sol, l’équipe de Vin­tage & Cie ne re­cherche qu’une chose : l’émo­tion. Nous en avons fait l’ex­pé­rience avec un ex­tra­or­di­naire Méo Ca­mu­zet 1er cru Les Chaumes 2004 (175 € au ca­ta­logue), d’une bouche lactée et em­preinte de ce­rises griottes per­sis­tantes. La bou­tique pro­pose tou­te­fois éga­le­ment une sé­lec­tion de très beaux vins plus ac­ces­sibles, et c’est tout l’in­té­rêt de ces courses que nous avons réa­li­sées pour vous. La preuve par neuf grands vins.

« Nous n’avons que du très poin­tu et du très re­cher­ché. » Louis Duquesne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.