Une jour­née avec Jour­dan Dunn et Kar­lie Kloss

Jalouse - - BREAKING NEWS -

7h30. Di­rec­tion les Alva West Stu­dios de Londres, où sty­listes, make-up ar­tists et hair sty­lists s'af­fairent.

8h30. Kar­lie Kloss ar­rive dans les stu­dios, bar­quette de mûres et Wall Street Jour­nal à la main. Di­rec­tion les ves­tiaires pour en­fi­ler son pei­gnoir. Pen­dant qu'on la coiffe, elle de­mande un pe­tit dé­jeu­ner : oeufs, avo­cat et ca­fé brû­lant avec lait d'amandes. “J'ai l'ob­ses­sion de la nour­ri­ture! Je passe beau­coup d'heures de­bout, je dois te­nir le coup, alors j'es­saie de boire beau­coup d'eau et de man­ger des pro­téines et des lé­gumes de ma­nière équi­li­brée.” Son man­tra, c'est la dis­ci­pline. “L'exer­cice phy­sique et la mé­di­ta­tion sont deux bonnes choses pour bien com­men­cer la jour­née. Quant au Wall Street Jour­nal, c'est parce que je m'in­té­resse à la fi­nance. Quand j'ar­rê­te­rai le man­ne­qui­nat, j'ai­me­rais conti­nuer à tra­vailler dans la mode. J'ai dé­jà une double vie : j'étu­die l'in­for­ma­tique à l'uni­ver­si­té de New York.” Et si elle n'avait pas été man­ne­quin? “Je pense que j'au­rais étu­dié la mé­de­cine, comme mon père.”

8h45. Jour­dan Dunn ar­rive. Com­ment se sent-elle après avoir ob­te­nu le Bri­tish Fa­shion Award en tant que meilleur man­ne­quin de l'an­née? “J'en suis flat­tée.” Et si elle n'avait pas été man­ne­quin? “J'au­rais sans au­cun doute fait une école d'arts du spec­tacle pour étu­dier la danse et le théâtre.”

9h00. C'est l'heure du fit­ting. Les filles doivent es­sayer qua­torze looks. Le concept du shoo­ting : as­sis­ter à une jour­née shop­ping entre co­pines. Fa­cile pour elles puis­qu'elles sont amies à la ville comme à la scène. “Nous sommes nées le même jour, le 3 août, un des­tin fixé.” Le slo­gan de la marque cet hi­ver est #strong­to­ge­ther, et, der­rière ce choix, l'idée de Liu Jo de conti­nuer à ra­con­ter la va­leur de la fé­mi­ni­té.

11h30. Avant de se sou­mettre au ma­quillage, Kar­lie et Jour­dan s'at­taquent à leur pe­tit dé­jeu­ner. Jour­dan adore cui­si­ner. Son pro­gramme de cui­sine sur You­tube, “Well Dunn with Jour­dan Dunn” sur la plate-forme JAY Z's Life+times, compte plus de 100000 fol­lo­wers. Pour Liu Jo, elles doivent in­ter­pré­ter deux femmes dans l'air du temps. Kar­lie et Jour­dan as­so­cient au tra­vail un sens de l'en­ga­ge­ment. Kar­lie Kloss, avec sa ligne de bis­cuits Klos­sies, sup­porte le Feed Pro­jects aux États-unis, et avec Kode With Klos­sy, elle offre des bourses d'études à des jeunes femmes pour se for­mer à l'in­for­ma­tique. De son cô­té, Jour­dan Dunn est am­bas­sa­drice de la Si­ckle Cell Di­sease As­so­cia­tion of Ame­ri­ca. Son fils, Ri­ley, 6 ans, est at­teint d'ané­mie fal­ci­forme. Time l'a mise dans la liste des cent per­sonnes les plus in­fluentes de 2016.

DIARY DE LA CAM­PAGNE LIU JO AU­TOMNE-HI­VER 2016-17 EN COM­PA­GNIE DES DEUX TOP MO­DÈLES.

14h10. Les top sont prêts. Le shoo­ting peut com­men­cer.

16h45. Chan­ge­ment de dé­cors.

17h00. Tout le monde re­vient sur le pla­teau. Kar­lie et Jour­dan portent le nou­veau jean Ama­zing Fit, le Bot­tom Up au tis­su bi-stretch qui des­sine la sil­houette de ma­nière si­nueuse.

17h30. Le dé­cor change à nou­veau. Le cho­ré­graphe ren­seigne les man­ne­quins sur les vi­déos Liu Jo à tour­ner. Si­lence to­tal. Il faut ter­mi­ner à l'heure : Kar­lie doit re­tour­ner aux États-unis ce soir.

18h00. Tout est dans la boîte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.