Le dé­tail qui tue

Le res­tau­rant La La Cui­sine, dé­sor­mais ins­tal­lé dans une des bou­tiques pa­ri­siennes de la dé­co­ra­trice, a bien des ar­gu­ments à faire va­loir…

Jalouse - - SOMMAIRE - Par Bap­tiste Pié­gay

La vais­selle de Sa­rah La­voine

Le lieu. La Mai­son Sa­rah La­voine a pris ses quar­tiers entre les places des Vic­toires et des Pe­tits-pères (qu'on tient pour une des plus jo­lies de Pa­ris) : on y re­trouve, bien sûr, les créa­tions de la dé­co­ra­trice et dé­sor­mais une ra­vis­sante can­tine pour dé­jeu­ner et goû­ter. Le plat. Un tar­tare de thon shi­so et sé­same, une sa­lade de cé­réales et cru­di­tés pour un dé­jeu­ner lé­ger et gra­cieux comme une mont­gol­fière, une exem­plaire joue de boeuf confite, un pois­son va­peur et ri­sot­to aux cour­gettes, ain­si que des des­serts si­gnés No Glu. Gram­mée avec soin, conçue avec tact, la carte ne fâ­che­ra per­sonne. Le dé­tail qui change tout. Une vais­selle unique, co­lo­rée et vi­vi­fiante. Bien joué. Un ser­vice dé­li­cat, la vue sur la ba­si­lique Notre-dame-des-vic­toires. Mais pour­quoi ? Le ni­veau so­nore de la mu­sique… Ouf ! Ne crai­gnez pas de re­par­tir avec des ser­viettes im­pré­gnées d'un par­fum de bouillon de vo­laille. Tout est cuit dans un four sous vide… L’homme à connaître. Da­vid Lan­her, res­tau­ra­teur, au­teur de res­tau­rants comme d'autres signent des oeuvres : Caf­fè Stern, Bon Saint-pour­çain, Ra­cine des Prés, c'est lui. Son sens de l'adresse et de l'ap­pé­tit du quar­tier fait sou­vent des mi­racles. Obli­ga­toire. Re­par­tir avec la vais­selle. Ou le linge de table. Le prix. Dans l'es­prit du lieu. Une qua­ran­taine d'eu­ros pour une en­trée, un plat, eau et ca­fé. La La Cui­sine: 6, place des Vic­toires, Pa­ris 2e. Tél. 01 40 13 75 75. Ou­vert de 11h à 17h.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.