The place to be

Après le nau­frage du ver­tueux et ban­cal pro­jet de la Jeune Rue, le culte re­paire vian­dard Ana­hi re­naît.

Jalouse - - SOMMAIRE - Par Bap­tiste Pié­gay

Le res­tau­rant Ana­hi, à Pa­ris

La femme à connaître. Car­mi­na Le­bre­ro, une des co­fon­da­trices de l'his­to­rique Ana­hi, en 1985. Mais at­ten­tion : elle ne tra­vaille­ra pas le week-end…

Le lieu. Il a vu Kate Moss et Alexan­der Mc­queen dan­ser le tan­go. Plus ré­cem­ment, All Saints y don­nait ses dî­ners pa­ri­siens. Pré­voir d'y re­trou­ver la nou­velle scène de la mode (Hu­go Ma­tha, Ni­co­las Ou­che­nir, Jé­rôme Pu­lis de Dior Par­fums). Re­lan­cé par l'en­tre­pre­neur Ric­car­do Gi­rau­di, il pro­met de ral­lu­mer la flamme.

L’as­siette. Gua­ca­mole fu­mé à la gre­nade, jam­bon de boeuf de Ko­bé, coeur d'en­tre­côte, pu­rée de pommes de terre : re­cons­ti­tuante, to­nique, comme conçue pour re­mettre d'aplomb après une longue, très longue, tra­ver­sée du dé­sert.

At­ten­tion. À ne pas confondre avec Anahí, ter­ri­fiante chan­teuse de pop kitsch mexi­caine.

Le dé­cor. Res­tau­ré par le ca­bi­net Hum­bert & Poyet avec res­pect, le res­tau­rant souffle ad­mi­ra­ble­ment sur les braises de son his­toire, cha­leu­reuse, convi­viale, par­faite pour chauf­fer une soi­rée en bande.

Ouille. Le bi­lan car­bone : les viandes (d'ex­cep­tion, certes) sont ex­pé­diées d'ar­gen­tine, d'aus­tra­lie et du Ja­pon. Dom­mage pour la fi­lière fran­çaise.

Le prix. Se­lon la soif, 40 €. Ana­hi : 49, rue Vol­ta, Pa­ris 3e. Tél. 01 83 81 38 00.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.