Ha­ley Ben­nett pour Ch­loé

Jalouse - - SOMMAIRE - Eau de Par­fum Ch­loé, 88 € les 50 ml. ch­loe.com Par Mé­la­nie Men­de­le­witsch

C’est la pre­mière fois que vous êtes le vi­sage d’un par­fum. Qu’est-ce qui vous a sé­duit dans la pro­po­si­tion

de Ch­loé ? Ch­loé est une mai­son vé­ri­ta­ble­ment ico­nique, dont l'uni­vers m'a tou­jours at­ti­rée. Je me re­con­nais dans les va­leurs que porte la marque, cette en­seigne sym­bo­lise l'al­lure et l'au­then­ti­ci­té, la fé­mi­ni­té as­su­mée, l'élé­gance in­tem­po­relle à la fran­çaise. Toutes ces rai­sons font qu'il s'agis­sait vrai­ment d'une col­la­bo­ra­tion rê­vée pour moi, et je n'ai pas hé­si­té une se­conde. Com­ment dé­fi­ni­riez-vous la femme Ch­loé d’au­jourd’hui ? Une fé­mi­ni­té af­fir­mée, as­su­mée et ef­fort­less, la quin­tes­sence du chic pa­ri­sien. Quelles sont vos odeurs ma­de­leine de Proust ? Celle des roses. Cette fleur a joué un rôle fon­da­men­tal dans mon en­fance. C'est le pre­mier sym­bole d'amour que j'ai ap­pris à per­ce­voir, car mon grand-père

Ac­trice pro­met­teuse re­pé­rée dans La Fille du train, de Tate Tay­lor, Ha­ley Ben­nett re­joint Clé­mence Poe­sy, An­ja Ru­bik et Ch­loë Se­vi­gny dans le club très fer­mé des Ch­loé Girls. Nou­velle égé­rie de l'eau de Par­fum Ch­loé, qui fête ses 10 ans, elle nous dé­voile ses se­crets de beau­té.

culti­vait un jar­din de roses pour ma grand-mère, et lui of­frait des bou­quets ré­gu­liè­re­ment. Votre rou­tine beau­té au quo­ti­dien ? Je me ré­veille, je prends un ca­fé tout en lais­sant po­ser un masque qui ré­veille ma peau. Je lis la presse, je file sous la douche, je me sèche les che­veux puis j'ap­plique mon par­fum Ch­loé. Je ne sors ja­mais de chez moi sans un so­lide SPF et un cha­peau. J'aime beau­coup les pro­duits Sis­ley, je me re­con­nais dans l'ap­proche na­tu­relle et spon­ta­née de la beau­té que cultive cette marque.

Et cô­té ma­quillage ? Je sors un maxi­mum le vi­sage nu, pour que ma peau ré­cu­père des ef­fets du jet­lag et des longs shoo­tings sur­ma­quillés. Par­fois j'ap­plique un peu d'an­ti­cernes, mais ma rou­tine make-up reste très mi­ni­ma­liste. Vos pro­duits de beau­té fé­tiches ? Le blush li­quide Be­ne­tint de Be­ne­fit, qui ap­porte une cou­leur fraîche à mes joues, et un cô­té “bouche mor­due” à mes lèvres. J'aime aus­si le masque à la rose et l'huile pré­cieuse à la rose noire de Sis­ley, qui laissent ma peau glowy et par­fai­te­ment hy­dra­tée.

Vos spots beau­té pré­fé­rés ? L'ins­ti­tut de la skin gu­ru Joan­na Var­gas à New York, la meilleure fa­cia­list au monde, se­lon moi. J'aime aus­si Aire An­cient Bath à Tri­be­ca, des thermes à l'an­cienne en plein coeur de la ville. À Pa­ris, j'adore le spa du Pe­nin­su­la, tout par­ti­cu­liè­re­ment pour ses soins Bio­lo­gique Re­cherche, une marque dont je suis fan ab­so­lue. Votre sa­lon de coif­fure fa­vo­ri ? Je confie mes che­veux à Tra­cey Cun­nin­gham, qui cultive une ap­proche “less is more” de la co­lo­ra­tion, pour des ré­sul­tats ul­tra na­tu­rels, et qui res­pectent le che­veu.

Êtes-vous spor­tive ? Je ne suis pas une ad­dict du dé­pas­se­ment de soi ! Je va­rie les ac­ti­vi­tés en fonc­tion de mes en­vies, sans suivre de plan. J'aime celles qui me per­mettent de me dé­pen­ser sans avoir l'im­pres­sion de four­nir un ef­fort, c'est pour­quoi je me rends sou­vent chez Bal­let Beautiful, où les cours créés par Ma­ry He­len Bo­wers mixent danse clas­sique et fit­ness. Un conseil beau­té de pro que vous pour­riez confier à nos lec­trices ? J'aime tra­vailler avec la make-up ar­tist Alice Lane. Elle a une vraie vi­sion ar­tis­tique du ma­quillage, ses looks sont des oeuvres d'art. Elle m'ap­prend à su­per­po­ser les teintes de fa­çon har­mo­nieuse, et à tra­vailler les dif­fé­rentes tex­tures pour des ré­sul­tats du plus nude au plus so­phis­ti­qué.

Ha­ley Ben­nett

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.