Ver­tige de la nuit

Jalouse - - SOMMAIRE - Par An­ti­gone Schil­ling Photo Billie Tho­mas­sin

Ambre Nuit, col­lec­tion pri­vée, de Dior. Une ins­pi­ra­tion ba­roque dans l'es­prit des bals du xxiiie siècle pour un par­fum sen­suel qui ma­rie la rose à l'ambre gris. Ber­ga­mote, rose turque, baie rose sur fond boi­sé. Eau de par­fum 125 ml, 198 €. Black Opium d’yves Saint Laurent. Ses va­riantes mul­ti­plient les fa­cettes, de Nuit Blanche à Pure Illu­sion, la nou­velle édi­tion. Dans un four­reau paille­té pour nuit fes­tive, le ca­fé noir se des­sine sur un bou­quet de fleurs blanches nim­bé de muscs blancs. Eau de par­fum 50 ml, 86 €. Gol­dea de Bul­ga­ri. Son der­nier opus, Ro­man Night, cé­lèbre avec dé­lice la nuit ro­maine. Opu­lence des fleurs blanches avec la tu­bé­reuse vé­né­neuse et opa­ci­té mys­té­rieuse avec pi­voine noire, mûre gour­mande et musc noir sen­suel. Eau de par­fum 50 ml, 90 €. Nuit Noor d’elie Saab. Pa­ra­doxe de l'union de deux mots qui s'op­posent et fu­sionnent : nuit et lu­mière (noor en arabe). Au­tour de la rose se dé­ploie un bou­quet miel­lé et épi­cé. La nuit s'éclaire de lu­mières scin­tillantes : voyage ima­gi­naire à Bey­routh. Eau de par­fum 90 ml, 158 €. La Nuit Tré­sor de Lan­côme. Au­tour de l'idée d'un dia­mant noir, le fla­con fa­cet­té, ci­se­lé, plonge dans le mys­tère. La rose ico­nique de Tré­sor s'unit à l'or­chi­dée va­nille. Un soup­çon de gour­man­dise et l'au­dace du cuir se dé­couvrent sur un fond opu­lent. Eau de par­fum 50 ml, 78 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.