GAME OF POW

« WINTER IS CO­MING »

Kiteboarder - - EDITO DU DÉBUT - Ci-des­sus : Pas­cal Boul­ga­kow par lui au sun­set sur les pentes du Ver­cors (Gre­land), plus exac­te­ment au Con­nest.

Les tem­pé­ra­tures baissent et les gla­ciers se parent de leur man­teau pou­dreux, met­tant les sens des snow­ki­teurs en alerte. La pra­tique est res­tée confi­den­tielle et cen­trée sur des ri­deurs mon­ta­gnards pen­dant une bonne di­zaine d’an­nées mais elle s’étend de plus en plus aux ki­teurs ma­rins. Avec une bonne soixan­taine d’ins­crits et un pu­blic nom­breux ve­nu en masse as­sis­ter au spec­tacle, le cham­pion­nat de France de snow­kite au col des Su­peyres en fé­vrier 2014 a été un suc­cès et la preuve d’un réel in­té­rêt pour cette dis­ci­pline mo­derne. Quant au Snow­kite Mas­ter, il a vu son nombre de par­ti­ci­pants s’ef­fri­ter du fait de la ten­dance free­style new school prise par l’évé­ne­ment. L’édi­tion 2015 de­vrait re­voir sa co­pie avec des for­mats de courses plus pro­pices au spec­tacle, avec par exemple, des ex­pres­sion ses­sions no­tées sur l’im­pres­sion gé­né­rale. Mais alors com­ment et où ap­prendre le snow­kite ? Là, ça se com­plique un peu. La Fé­dé­ra­tion fran­çaise de ski a lour­de­ment in­sis­té au­près du mi­nis­tère des sports pour im­po­ser le bre­vet d’état de ski comme étant obli­ga­toire pour l’en­sei­gne­ment du snow­kite, donc les écoles seu­le­ment ti­tu­laires d’un mo­ni­to­rat de snow­kite ne se­raient plus en droit d’en­sei­gner. L’ar­gu­ment avan­cé est que le snow­kite se pra­tique en mon­tagne. Ok mais dans snow­kite, il y a kite, élé­ment de trac­tion tout sauf ano­din en termes de risque po­ten­tiel. La lo­gique vou­drait alors que les mo­ni­teurs de ski soient aus­si di­plô­més d’état de kite. A l’heure ac­tuelle rien n’est en­core ac­té... La si­tua­tion s’ap­pa­rente donc à un ma­gni­fique bour­bier ad­mi­nis­tra­tif que seul le temps pour­rait (éven­tuel­le­ment) as­sé­cher. C’est couillon tout de même… Heu­reu­se­ment que tout le monde ne se li­mite pas à ce genre de bar­rière vir­tuelle. Avec le snow­kite, la ran­don­née en peau de phoque peut être re­lé­guée au rang de folk­lore car en voyant la ra­pi­di­té de déplacement pro­cu­rée par l’aile, ce n’est pas une mon­tée et une des­cente que l’on peut faire en une ma­ti­née mais beau­coup plus. Si vous êtes en­core scep­tique, at­tar­dez-vous quelques longues mi­nutes sur les vi­déos du site de Ride Up Mou­tain de Johann Ci­vel et Wa­reck Ar­naud… L’ai­sance avec la­quelle ils vi­re­voltent dans les cou­loirs est im­pres­sion­nante. Alors à vous la li­ber­té 3.0 ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.