TEST MA­TOS

Al­pine foil, l'ul­tra cus­to­mi­sa­tion

Kiteboarder - - SOMMAIRE -

Sur la base de son ex­cellent foil Ac­cess V2 mixant un mât en alu et des ailes en car­bone pour à peine plus de 1000 eu­ros (et dont vous avez lu l’es­sai com­pa­ra­tif dans notre nu­mé­ro Spé­cial Test), la marque fran­çaise Al­pine foil pro­pose de nom­breuses pos­si­bi­li­tés de cus­to­mi­sa­tion pour trans­for­mer pro­gres­si­ve­ment, ou plus ra­di­ca­le­ment, le foil de vos pre­miers pas en vé­ri­table bête de course, sans tout chan­ger. Cu­rieux de ce concept, nous avons tes­té plu­sieurs op­tions.

Pour rap­pel, le kitefoil hy­bride alu/car­bone Al­pine Foil 5.0 Ac­cess V2, fa­bri­qué en France et ex­trê­me­ment bien fi­ni, compte dé­jà par­mi les meilleurs de sa ca­té­go­rie en termes de rap­port ac­ces­si­bi­li­té/per­for­mance et bien sûr au ni­veau qua­li­té/prix. 100 % dé­mon­table et mo­du­lable avec un seul ou­til, il bé­né­fi­cie d’un fu­se­lage alu T6 6061 pro­fi­lé, usi­né dans la masse, et de cales an­ti-gal­va­niques très bien pen­sées qui per­mettent d’ajus­ter les angles d’in­ci­dence des ailes se­lon les mo­dèles et pré­fé­rences.

LE MÂT CAR­BONE (Op­tion Ac­cess V2 car­bone 500 eu­ros)

En up­gra­dant le foil avec le mât car­bone, on ob­tient une meilleure ri­gi­di­té avec un ap­pui plus franc qui pro­vient du mât, mais aus­si du boi­tier mo­no­bloc car­bone qui fait corps avec le mât et ne tra­vaille pas. Avec ses deux vis, il est bien plus ca­lé que ce­lui du mât alu. Tout de suite, la vi­tesse moyenne en na­vi­ga­tion aug­mente, car on a un peu plus de glisse, mais sur­tout plus de confiance dans l’ap­pui que l’on peut mettre dans le foil. Sur l’Al­pine Ac­cess V2, le mât car­bone vaut vrai­ment le coup dès lors que l’on a ap­pris à char­ger les lignes avant et à na­vi­guer en pous­sant sur le foil pour al­ler plus vite au vent de tra­vers ou pour re­mon­ter fort au vent. C’est un vrai plus.

LES AILES RT

Par­mi les autres op­tions de ce foil mo­du­lable, une gamme com­plète d’ailes à la construc­tion car­bone haut de gamme RT (ra­cing team) et fi­ni­tion « gloss » est pro­po­sée pour ve­nir rem­pla­cer ou com­plé­ter l’aile XLP mon­tée d’ori­gine. Voi­ci celles que nous avons es­sayées.

RT Wave (539 eu­ros)

Cette aile ap­porte une très bonne por­tance à basse vi­tesse, est ef­fi­cace dans le light wind et vole sans né­ces­si­ter d’al­ler vite. Elle se montre ma­niable avec plus de la­cets que les autres ailes, néan­moins elle af­fiche aus­si une très belle pointe de vi­tesse. C’est une aile pour ceux qui pri­vi­lé­gient les ma­noeuvres à la per­for­mance pure.

RT Sport (595 eu­ros)

L’aile RT Sport est, comme son nom l’in­dique, plus spor­tive que la XLP. Elle pro­pose dé­jà de très bonnes per­for­mances gé­né­rales au près, au tra­vers et à la des­cente tout en conser­vant une por­tance im­por­tante pour le pe­tit temps et la vi­tesse faible. En d’autres termes, elle est plus to­lé­rante dans les ma­noeuvres et au mo­ment de se lan­cer qu’une aile de race, tout en mar­chant dé­jà très fort. Di­sons qu’elle a un pe­tit pen­chant « race » sans être trop ex­trême. C’est une aile per­for­mante, mais tou­jours ac­ces­sible pour qui veut se ba­la­der en al­lant vite, sans avoir les in­con­vé­nients d’un foil pur race et en gar­dant de la to­lé­rance dans les ma­noeuvres et le lan­ce­ment dans le pe­tit temps.

RT Race (595 eu­ros)

L’aile RT Race mon­tée sur le fu­se­lage alu du Ac­cess V2 et avec le mât car­bone pro­pose des per­for­mances très poin­tues pour na­vi­guer ré­gu­liè­re­ment au-de­là de la fa­meuse bar­rière des 30 noeuds et re­mon­ter/des­cendre fort au vent. Pour le pous­ser dans ses li­mites, il faut y al­ler de bon coeur. Moins por­teuse, cette aile de­mande de na­vi­guer plus vite pour gé­né­rer de la por­tance, ce­la de­mande de bien mai­tri­ser le lan­ce­ment dans le pe­tit temps, et d’être bien à l’aise dans les ma­noeuvres pour ne pas perdre le vol. C’est une aile stable avec un bon contrôle, elle n’est pas plus dif­fi­cile que les autres en conduite, mais de­mande juste de tou­jours gar­der un mi­ni­mum de vi­tesse. Très per­for­mante, elle s’adresse aux ex­perts exi­geants pour dé­bou­ler sur le plan d’eau, pour­quoi pas en aile à caisson.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.