WATERSTART À PLAT

Kiteboarder - - SPÉCIAL MANOEUVRES 2017 -

Le prin­cipe de la ma­noeuvre est de sor­tir de l’eau grâce à la trac­tion de l’aile. Dans la lo­gique de pro­gres­sion, il vous faut d’abord maî­tri­ser le waterstart à plat avant de ten­ter le waterstart avec vol, un peu plus « en­ga­gé ».

ÉTAPE 1

(pho­to 01, 02 & 03) En amont, vé­ri­fiez que la zone dis­pose d’un es­pace suf­fi­sant et neutre de tous dan­gers. L’aile au zé­nith, l’axe lon­gi­tu­di­nal de votre planche doit être per­pen­di­cu­laire à l’axe de vos lignes. Lan­cez votre aile dans la zone de moyenne puis­sance pour le­ver le haut du corps et vous em­me­ner au-des­sus de vos ap­puis. La trac­tion de l’aile et son dé­pla­ce­ment doivent être les plus fluides pos­sible pour op­ti­mi­ser votre équi­libre.

ÉTAPE 2

(pho­to 04, 05 & 06) Vous ar­ri­vez au-des­sus de votre planche. Main­te­nez des ap­puis flé­chis. Le poids du corps doit être ma­jo­ri­tai­re­ment ré­par­ti sur la jambe avant. Votre planche doit res­ter sur une al­lure de tra­vers pour ne pas prendre trop de vi­tesse.

ÉTAPE 3

(pho­to 07 & 08) La trac­tion de l’aile est suf­fi­sante pour main­te­nir une glisse à plat. Ca­lez votre aile et main­te­nez une al­lure de tra­vers au vent. Conser­vez le poids du corps sur l’ap­pui avant pour que la planche reste au contact de l’eau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.