Sé­ques­tré et frap­pé dans la Twin­go, ses agres­seurs écroués

La Gazette du Val d'Oise - - Faits Divers Et Justice - T.H.

Son cal­vaire avait du­ré trois heures, entre Cer­gy à Sar­celles. En­le­vé en pleine nuit, le jeune homme de 19 ans avait été ta­bas­sé par ses ra­vis­seurs puis aban­don­né, bles­sé. Un peu plus de trois mois après ces vio­lences, les trois agres­seurs ont été dé­fé­rés, mer­cre­di 4 oc­tobre, de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Pon­toise. Deux ma­jeurs de 18 et 19 ans ont été condam­nés à deux ans de pri­son, dont 14 mois avec sur­sis, et écroués à la mai­son d’ar­rêt du Val-d’Oise, à Os­ny (Ma­vo). Le troi­sième, âgé de 17 ans, a été mis en exa­men par un juge des en­fants.

Le 23 juin, il est 2h30 lorsque la vic­time, au vo­lant de sa Twin­go, est sur­prise par trois in­di­vi­dus ca­gou­lés et gan­tés sur la place des Douze-Co­lonnes, à Cer­gy-Saint-Chris­tophe. Sous la me­nace d’un cou­teau, l’au­to­mo­bi­liste est sor­ti de force de sa voi­ture pour y être ba­lan­cé à l’ar­rière. Il est alors roué de coups tan­dis qu’au vo­lant, l’un des ra­vis­seurs prend la route en di­rec­tion de la ci­té de Mar­cou­ville, à Pon­toise. Alors que les vio­lences se pour­suivent, les in­di­vi­dus se di­rigent en­suite vers la Seine-Saint-De­nis avant de fi­nir par lais­ser la vic­time à Sar­celles, pour prendre la fuite avec sa voi­ture. À l’hô­pi­tal, les mé­de­cins dé­li­vre­ront quatre jours d’in­ca­pa­ci­té au jeune homme.

Trace Adn

Ce­lui-ci avait re­trou­vé sa Twin­go trois jours après les faits, non loin de chez lui. Dans le vé­hi­cule, les en­quê­teurs ont re­le­vé une trace Adn qui a per­mis d’identifier l’un des agres­seurs. Sai­sis de l’af­faire, les po­li­ciers de la sû­re­té dé­par­te­men­tale (Sd) avaient, par ailleurs, réus­si à re­mon­ter la trace des deux autres sus­pects iden­ti­fiés à leur tour par la vic­time. Le plus âgé a été in­ter­pel­lé à son do­mi­cile de Pier­re­laye, lun­di 2 oc­tobre. Les deux autres, ré­si­dant aux Lou­vrais, à Pon­toise, ont été re­trou­vés… en pri­son. Ils étaient in­car­cé­rés à Os­ny, pour le ma­jeur, et à Nan­terre (Hautsde-Seine), pour le mi­neur, dans le cadre d’autres af­faires. Si le plus jeune a nié les faits, mal­gré la pré­sence de son Adn dans la voi­ture, les deux autres ont ad­mis leur par­ti­ci­pa­tion à l’en­lè­ve­ment et à la sé­ques­tra­tion. Ils n’ont tou­te­fois pas don­né d’ex­pli­ca­tion quant au mo­bile

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.