Deux bombes dé­cou­vertes sur le chan­tier du port

La Gazette du Val d'Oise - - La Vallée De L’oise -

Les ou­vriers à l’oeuvre sur le chan­tier de la fu­ture ma­ri­na de L’Isle-Adam en sont quitte pour quelques sueurs froides. En moins de trois jours, leur chan­tier a dû être éva­cué à deux re­prises après la dé­cou­verte de deux en­gins ex­plo­sifs da­tant de la Se­conde Guerre mon­diale.

Le pre­mier, un obus de mor­tier, a re­fait sur­face, lun­di 25 sep­tembre, lors de tra­vaux de ter­ras­se­ment. Une fois le pé­ri­mètre de sé­cu­ri­té mis en place, le pro­jec­tile a été dé­truit par les dé­mi­neurs.

Ha­bi­tants éva­cués

Las, ces der­niers n’ont pas eu le temps de souf­fler. Le sur­len­de­main, mer­cre­di 27 sep­tembre, c’est une bombe de 150 kg qui a été trou­vée peu avant mi­di, rue du Che­min-Vert. Cette fois, le pé­ri­mètre de sé­cu­ri­té a été éten­du à des ha­bi­ta­tions du Bois-de-Bou­logne et des ri­ve­rains ont été éva­cués.

Un dis­po­si­tif de bou­clage du quar­tier a été mis en place par les gen­darmes de L’Isle-Adam, as­sis­tés par la po­lice mu­ni­ci­pale et le pe­lo­ton de sé­cu­ri­té et d’in­ter­ven­tion de la gen­dar­me­rie (Psig). Vers 13h, les équipes de dé­mi­nage ont neu­tra­li­sé l’en­gin, ves­tige des bom­bar­de­ments aé­riens al­liés qui ont tou­ché L’Is­leA­dam, pen­dant l’été 1944.

Quant à sa­voir si le sol du fu­tur port de plaisance est truf­fé d’autres sur­prises ex­plo­sives de ce genre, la mai­rie se veut ras­su­rante : « Ce n’est pas cer­tain qu’on en trouve beau­coup car les bom­bar­de­ments ont plu­tôt tou­ché Cas­san et puis la terre a dé­jà été bien re­tour­née au­tour de la ma­ri­na », tem­père Phi­lippe Le­bal­leur, le pre­mier ad­joint au maire, dé­lé­gué à l’ur­ba­nisme et aux grands pro­jets.

Ré­gu­liè­re­ment, des bombes du der­nier conflit mon­dial sont dé­cou­vertes sur le ter­ri­toire de L’Isle-Adam qui abri­tait, à l’époque, des ins­tal­la­tions de l’ar­mée al­le­mande.

1 000 per­sonnes éva­cuées

En mars 2015, une bombe de 250 kg, lar­guée par les bom­bar­diers de la Royal Air Force (Raf), avait été dé­cou­verte par des pro­me­neurs dans le bois de Cas­san. En 2008, c’est un en­gin de 500 kg, sor­ti de terre rue de Stors, qui a dû être neu­tra­li­sé. Près de 1 000 per­sonnes avaient été éva­cuées.

La neu­tra­li­sa­tion d’une bombe de 150 kg a né­ces­si­té l’éva­cua­tion des ri­ve­rains du chan­tier de la ma­ri­na. (Pho­to gen­dar­me­rie du Val-d’Oise)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.