Le dé­pu­té (Lr) An­toine Sa­vi­gnat, nou­velle star de l’op­po­si­tion

La Gazette du Val d'Oise - - Pontoise - Jo­seph CA­NU

Élu di­manche 4 fé­vrier avec 405 voix d’avance face à la can­di­date (Lrem) Isa­belle Mul­ler-Quoy à l’is­sue de la lé­gis­la­tive par­tielle de la pre­mière cir­cons­crip­tion du Val-d’Oise, le nou­veau dé­pu­té An­toine Sa­vi­gnat a ra­pi­de­ment pris ses marques à l’As­sem­blée na­tio­nale. Dès sa pre­mière in­ter­ven­tion, mar­di 6 fé­vrier, l’ad­joint au maire de Pon­toise (qui de­vrait ra­pi­de­ment quit­ter ses fonc­tions dans le cadre de la loi contre le cu­mul des man­dats, Ndlr) s’est fen­du d’une vive cri­tique sur « les me­sures an­ti-pou­voir d’achat » du gou­ver­ne­ment sous les ap­plau­dis­se­ments de ses col­lègues.

Le nou­veau « sym­bole de la droite » pour Le Fi­ga­ro

« Il est de­ve­nu le sym­bole de la droite », es­time ain­si Le Fi­ga­ro. Et, sym­bole oblige, l’avo­cat pon­toi­sien se de­vait ef­fec­ti­ve­ment de frap­per un grand coup pour sa pre­mière sor­tie en tant que dé­pu­té.

« Quand al­lez-vous com­prendre l’exas­pé­ra­tion des Fran­çais, as­som­més de taxes et de hausses d’im­pôts ? », a lan­cé An­toine Sa­vi­gnat lors de la séance des ques­tions au gou­ver­ne­ment. L’élu pon­toi­sien a in­sis­té en par­ti­cu­lier sur « la hausse mas­sive de la Csg ».

Un tacle pour Édouard Phi­lippe

« Si l’on ajoute vos me­sures an­ti-pou­voir d’achat, la liste est en­core plus longue et dou­lou­reuse pour le por­te­mon­naie des Fran­çais », a-t-il ajou­té en s’adres­sant di­rec­te­ment au Pre­mier mi­nistre et ex-Lr Édouard Phi­lippe. Un chef du gou­ver­ne­ment qu’il n’a pas hé­si­té à ta­cler : « Si vous aviez été à la ren­contre de la po­pu­la­tion lors de votre ré­cent dé­pla­ce­ment dans ma belle cir­cons­crip­tion, et en par­ti­cu­lier des ha­bi­tants si­nis­trés par les inon­da­tions, vous au­riez per­çu leur re­jet de vos me­sures », a-t-il iro­ni­sé, cinq jours après le dé­pla­ce­ment d’Édouard Phi­lippe à Pon­toise, lors du mee­tinf de sou­tien à Isa­belle Mul­ler-Quoy.

Si le lo­ca­taire de Ma­ti­gnon ne lui a pas ré­pon­du, c’est Gé­rald Dar­ma­nin, le mi­nistre de l’Ac­tion et des comptes pu­blics, un autre an­cien Lr, qui s’est ral­lié à Lrem, qui lui a ré­pon­du, non sans une cer­taine iro­nie : « Nous sa­luons votre élec­tion, mais je vou­drais aus­si vous dire que lorsque je sié­geais dans vos bancs, il y a eu des élec­tions par­tielles ga­gnées par le camp po­li­tique que nous par­ta­gions et à la fin on a vu comment ça s’est ter­mi­né », fai­sant ré­fé­rence à la dé­faite du can­di­dat ré­pu­bli­cain Fran­çois Fillon à la pré­si­den­tielle.

Après avoir bat­tu la can­di­date Lrem Isa­belle Mul­ler-Quoy lors de la lé­gis­la­tive par­tielle de la pre­mière cir­cons­crip­tion du Val-d’Oise, l’élu (Lr) pon­toi­sien An­toine Sa­vi­gnat s’est of­fert le luxe de tam­pon­ner le gou­ver­ne­ment et son Pre­mier mi­nistre, l’ex-Lr Édouard Phi­lippe.

© Lcp

Pour sa pre­mière sor­tie à l’As­sem­blée na­tio­nale, le nou­veau dé­pu­té a été ova­tion­né par ses col­lègues ré­pu­bli­cains.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.