Hum­bert Fus­co-Vi­gné ani­mait la vie du vil­lage

La Gazette du Val d'Oise - - Le Vexin - Ro­bert DÉMARD

En jan­vier, un émou­vant hom­mage a été ren­du par le vil­lage à Hum­bert Fus­co-Vi­gné, en l’église Saint-Mar­tin d’Omerville, un lieu qu’il a tant de fois glo­ri­fié et fait vi­si­ter.

Vic­time d’un ac­ci­dent vas­cu­laire cé­ré­bral (Avc), qui avait pa­ra­ly­sé ses membres gauches, il est dé­cé­dé à la suite d’un ma­laise, le 29 dé­cembre. Né le 18 oc­tobre 1936, il a pour­sui­vi ses études à Sciences Pô, après un pas­sage à l’Uni­ver­si­té. Il a éga­le­ment été membre, puis pré­sident, en 1967, de la confé­rence Oli­vaint, qui était un centre d’édu­ca­tion po­li­tique agréé par le mi­nis­tère de la Jeu­nesse et qui ac­cueillait les élèves des grandes écoles, as­pi­rant à un éven­tuel en­ga­ge­ment po­li­tique. Il est en­suite al­lé tra­vailler aux Na­tions-Unies, à New York. Mais, amè­re­ment dé­çu par la lour­deur et le manque d’ef­fi­ca­ci­té de cet or­ga­nisme, il prend son cou­rage à deux mains et dé­mis­sionne.

De re­tour en France, il est en­ga­gé chez Bos­sard ins­ti­tut, au pôle com­mu­ni­ca­tion. Il a en­suite été pro­ject ma­na­ger chez Crea­tive Bu­si­nesse Rscg, puis se­nior consul­tant chez Bur­so-Mars­tel­ler. En­fin, en 1992, il crée sa so­cié­té Signes et Ac­tions, qu’il di­rige jus­qu’à sa re­traite, en 2006.

Conseiller, écri­vain et chro­ni­queur

Pas­sion­né par son mé­tier, il se dé­fi­nis­sait comme con­seil en com­mu­ni­ca­tion d’en­tre­prise, écri­vain et chro­ni­queur. Il était ar­ri­vé à Omerville en 1973 avec sa fa­mille. Pen­dant plu­sieurs an­nées, il s’est for­te­ment im­pli­qué dans la bi­blio­thèque de son vil­lage, qui a pris un es­sort ex­tra­or­di­naire. Il conseillait, fai­sait dé­cou­vrir l’uni­vers du livre aux en­fants et al­lait même cher­cher cer­tains livres à la bi­blio­thèque de Pon­toise ! Hum­bert Fus­coVi­gné avait écrit éga­le­ment un do­cu­ment à l’in­ten­tion des vi­si­teurs de l’église et les vi­sites com­men­tées qu’il fai­sait, no­tam­ment lors des Jour­nées du pa­tri­moine, étaient très ap­pré­ciées. Il par­ti­ci­pait à la vie du vil­lage et aux com­mé­mo­ra­tions du sou­ve­nir, ayant com­bat­tu en Al­gé­rie. C’était un homme dé­bor­dant de gen­tillesse, éru­dit, dé­voué et d’une mer­veilleuse sim­pli­ci­té.

Le re­gret­té Hum­bert Fus­co-Vi­gné.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.