Il fraude dans le bus pour 1,70€

La Marne (Meaux) - - Tribunal -

Le contrôle d’un usa­ger sans ti­cket par trois agents de la RATP à la des­cente d’un bus en gare de Chelles a tour­né en une vio­lente al­ter­ca­tion. Les me­naces, in­jures ont fu­sé. Pour ces faits, Ali a été convo­qué au tri­bu­nal ven­dre­di 14 avril.

La pré­si­dente a im­mé­dia­te­ment an­non­cé l’obli­ga­tion de ren­voyer l’af­faire une se­conde fois, au mar­di 9 mai, à cause d’une ex­per­tise psy­chia­trique de­man­dée et non réa­li­sée à temps. Il res­tait donc à dé­ci­der du sort du pré­ve­nu, en at­ten­dant la pro­chaine au­dience, car l’homme était in­car­cé­ré de­puis son in­car­tade du jeu­di 16 mars.

Il avait re­fu­sé de ré­pondre aux ques­tions pen­dant sa garde à vue au com­mis­sa­riat. « Moi, je parle pas avec les po­li­ciers. Ils ont une dent contre moi ». Il n’avait pas non plus sou­hai­té se sou­mettre aux re­le­vés d’em­preintes, au pré­lè­ve­ment d’ADN, à la prise de pho­to­gra­phies.

Avant même l’évo­ca­tion des faits, il a avoué avoir com­mu­ni­qué une fausse iden­ti­té, celle d’un cou­sin. Il a ré­agi en en­ten­dant la lec­ture de la ver­sion don­née par les trois contrô­leurs. Il n’a re­con­nu que les in­sultes mais a nié avoir été violent et les avoir me­na­cés avec une paire de ci­seaux. Une af­fir­ma­tion confir­mée par la vi­déo­sur­veillance se­lon son dé­fen­seur.

Les juges n’ont pas sui­vi le mi­nis­tère pu­blic qui s’est op­po­sé à la re­mise en li­ber­té de­man­dée par l’avo­cat : « C’est un trait d’hu­mour de la dé­fense. Mon­sieur nous a dé­jà don­né un faux nom et rien ne prouve que le se­cond soit vrai. Il ne four­nit au­cun do­mi­cile hor­mis une adresse pos­tale ».

Le « bien sûr » ré­pon­du par Ali avec aplomb à la ques­tion de la pré­si­dente : « Si vous êtes li­bé­ré ce soir, vous vien­drez à la pro­chaine au­dience ? » et le large sou­rire es­quis­sé par l’avo­cat ne les ont pas dis­sua­dés. Ils se sont mon­trés sen­sibles à la plai­doi­rie de la dé­fense : « Rendre la jus­tice, c’est aus­si prendre des risques » et ont ac­cor­dé à Ali un pla­ce­ment sous contrôle ju­di­ciaire as­sor­ti d’une obli­ga­tion de poin­tage heb­do­ma­daire au com­mis­sa­riat de La­gny-surMarne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.