Claude Specque dé­mis­sionne

La Marne (Meaux) - - La Ferté-sous-jouarre -

Sa dé­ci­sion est ré­flé­chie et même pré­vue. Claude Specque, maire de Saint-Jean-les-deux-Ju­meaux de­puis 22 ans, a dé­ci­dé de pas­ser les com­mandes de la mu­ni­ci­pa­li­té à sa pre­mière ad­jointe, Lau­rence Miffre-Pe­ret­ti, « comme pré­vu » in­dique-t-il dans un cour­rier adres­sé aux ha­bi­tants.

Dans cette longue lettre, l’élu re­vient sur les réa­li­sa­tions « dont nous sommes fiers », al­lant de la créa­tion du fes­ti­val du che­val, à la créa­tion de neuf lo­ge­ments so­ciaux, en pas­sant par des réa­li­sa­tions spor­tives comme le se­cond court de ten­nis et le club house.

L’élu n’ou­blie pas non plus les pro­jets qu’il a ini­tiés avant de pas­ser la main et no­tam­ment l’ex­ten­sion de l’école ou en­core le fu­tur en­fouis­se­ment des ré­seaux aé­riens du ha­meau de Mon­tre­tout. « Nous avons tou­jours lut­té afin de pré­ser­ver notre ca­rac­tère ru­ral », as­sure-t-il.

La dé­ci­sion de quit­ter le poste de pre­mier ma­gis­trat n’a pas en­core été va­li­dée par la pré­fec­ture. Mais Claude Specque as­sure que « ce ne fut pas une dé­ci­sion ai­sée tant mon at­ta­che­ment à notre village est fort ».

Il laisse une « feuille de route » à son suc­ces­seur avec pour mis­sion de « conti­nuer à pré­ser­ver le cadre de vie des ha­bi­tants, les ser­vices et les com­merces de proxi­mi­té ».

Claude Specque ne se­ra pas loin puis­qu’il reste conseiller mu­ni­ci­pal. D’ailleurs, il pré­cise, en conclu­sion de sa lettre que « les Saint-Jean­nais pour­ront tou­jours comp­ter sur mon dé­voue­ment, ma vi­gi­lance et ma fi­dé­li­té. […] Je reste un ci­toyen en­ga­gé et at­ten­tif. »

Claude Specque a choi­si de pas­ser les com­mandes de la ville à sa pre­mière ad­jointe, Lau­rence Miffre-Pe­ret­ti.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.