«Une his­toire de fa­mille» CHELLES.

La Marne (Meaux) - - Sports -

Pas­cale Des­granges est as­sis­tante de di­rec­tion de mé­tier et bé­né­vole. Elle évo­lue au poste de se­cré­taire gé­né­rale de Chelles au­près de son ma­ri qui est le pré­sident.

De­puis com­bien de temps êtes-vous bé­né­vole au club de Chelles ?

Ce­la fait 17 ans que je fais du bé­né­vo­lat dans le club.

Pour­quoi avez-vous choi­si d’être bé­né­vole dans ce club ?

Au dé­but c’était par amour, ça me don­nait l’oc­ca­sion de voir mon pe­tit co­pain joueur puis j’ai été prise dans l’en­goue­ment du sport, du club et de sa po­li­tique. Mon père était pré­sident de ce club avant que mon ma­ri ne prenne la re­lève. C’est un peu une his­toire de fa­mille.

Quelles sont les mis­sions d’une se­cré­taire gé­né­rale au sein du club ?

J’ai un rôle de cor­res­pon­dante. Je cen­tra­lise toutes les in­for­ma­tions du club. Je dois ef­fec­tuer le lien entre les fé­dé­ra­tions, la Ligue, les ins­ti­tu­tions pu­bliques, telles que l’URSAAF, et les li­cen­ciés. Je leur fais part de toutes les in­for­ma­tions né­ces­saires qui concernent leurs li­cences, leurs matches et autres. Êtes-vous seule à gé­rer toutes ces tâches ad­mi­nis­tra­tives ?

Je m’oc­cupe ex­clu­si­ve­ment et seule de l’ad­mi­nis­tra­tion. C’est dif­fi­cile d’avoir des bé­né­voles se­lon les em­plois du temps de cha­cun. Nous n’im­po­sons rien à nos adhé­rents. Les vo­lon­taires viennent d’eux-mêmes. Com­bien de bé­né­voles agissent dans le club ?

Nous sommes of­fi­ciel­le­ment huit bé­né­voles mais des ex­tras nous prêtent main-forte lors de ma­ni­fes­ta­tions à do­mi­cile. Ils peuvent te­nir la bu­vette ou en­core la table d’ar­bi­trage s’ils ont l’ac­cré­di­ta­tion. S.T.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.