Dans ses poches : 122 ti­ckets res­tau­rant vo­lés

La Marne (Meaux) - - Tribunal -

Une se­maine après sa der­nière convo­ca­tion au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Meaux, Ma­ha­met s’est re­trou­vé une nou­velle fois dans le box, mer­cre­di 6 sep­tembre pour être ju­gé en com­pa­ru­tion im­mé­diate.

La veille, un peu avant mi­nuit, Ma­ha­met s’est fait sur­prendre dans les rayons du ma­ga­sin Mo­no­prix de Ser­ris. Mal­gré l’heure tar­dive, il a pré­ten­du vou­loir ef­fec­tuer quelques achats. Pour évi­ter tout es­clandre, le gé­rant a ac­cep­té de le ser­vir même si Ma­ha­met était al­coo­li­sé. Mais au mo­ment d’en­cais­ser les 35 €, il s’est im­mé­dia­te­ment aper­çu que les ti­ckets res­tau­rant pré­sen­tés por­taient dé­jà le tam­pon de la so­cié­té. Il l’a lais­sé sor­tir et a im­mé­dia­te­ment aler­té le com­mis­sa­riat de po­lice.

Quelques mi­nutes plus tard, une pa­trouille in­ter­pel­lait Ma­ha­met. Les po­li­ciers ont dé­cou­vert, dans son sac, 122 ti­ckets d’une va­leur de 1 007 €. Pla­cé en garde à vue, il lui a fal­lu qua­torze heures pour dé­cu­ver le mé­lange vod­ka et Red­bull, et re­trou­ver com­plè­te­ment ses esprits. En­suite seule­ment il a pu être en­ten­du.

Quand la pré­si­dente, Em­ma­nuelle Teys­san­dier-Igna lui a de­man­dé ses mo­ti­va­tions, Ma­ha­met a sim­ple­ment ré­pon­du : « J’avais be­soin de man­ger et j’avais pas d’ar­gent ». Quand elle a fait ré­fé­rence à sa der­nière condam­na­tion, il a ré­pli­qué : « Je n’ai en­core rien re­çu ». Re­marque à la­quelle elle a ré­tor­qué à son tour : « Nor­mal, vous al­lez plus vite que nous ! ».

Face à la sé­vé­ri­té re­quise par le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique, l’avo­cate de la dé­fense a in­sis­té sur le ca­rac­tère bé­nin des faits. Tout en re­con­nais­sant la ré­ci­dive, elle a plai­dé la clé­mence pour ai­der le pré­ve­nu à pré­ser­ver son em­ploi. Ar­gu­ment re­te­nu par les juges qui ont pro­non­cé la contrainte pé­nale d’une du­rée d’un an, as­sor­tie d’une me­nace de deux mois de pri­son en cas de non-res­pect des obli­ga­tions que de­vra fixer pro­chai­ne­ment le juge d’ap­pli­ca­tion des peines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.