Ver­mi­lion ne re­non­ce­ra pas fa­ci­le­ment

La Marne (Meaux) - - Seine-et-marne - Pierre Chois­net

Ni­co­las Hulot a pré­sen­té un pro­jet de loi vi­sant à mettre fin à la pro­duc­tion d’hy­dro­car­bures en France d’ici 2040. Le pé­tro­lier Ver­mi­lion, pré­sent de­puis 40 ans en Seine-etMarne, voit ses ac­ti­vi­tés re­mises en ques­tion.

Ni­co­las Hulot veut fer­mer les vannes des hy­dro­car­bures. Il sou­haite que le pays cesse d’ex­ploi­ter les hy­dro­car­bures conven­tion­nels et les non­con­ven­tion­nels.

Con­crè­te­ment, la loi pré­voit la fin de l’at­tri­bu­tion de nouveaux per­mis d’ex­plo­ra­tion (ou per­mis de re­cherche). Les nouveaux gi­se­ments ne se­raient donc plus re­cher­chés. En pa­ral­lèle, les conces­sions d’ex­ploi­ta­tion en ac­ti­vi­té ne se­ront pas re­nou­ve­lées après 2040.

« 80 % des ré­serves fos­siles connues doivent res­ter sous Terre », a dé­cla­ré le mi­nistre qui suit ain­si les re­com­man­da­tions du Giec (Groupe in­ter­gou­ver­ne­men­tal d’ex­perts sur l’évo­lu­tion du cli­mat).

Au­jourd’hui, c’est le Ca­na­dien Ver­mi­lion qui ex­ploite la cen­taine de puits d’ex­trac­tion du dé­par­te­ment, no­tam­ment à Jouy-le-Châ­tel, sur la conces­sion de Cham­po­tran. Chaque jour, en­vi­ron 3 500 ba­rils de pétrole y sont pro­duits.

« 15 mil­lions in­ves­tis dans le 77 »

Jean-Pas­cal Si­mard, di­rec­teur des re­la­tions pu­bliques de Ver­mi­lion en Eu­rope : « On conti­nue­ra à in­ves­tir dans cette in­dus­trie qui a du sens pour ce pays, qui gé­nère de l’em­ploi (en­vi­ron 1 500 per­sonnes em­ployées di­rec­te­ment, et 3 500 autres de ma­nière in­di­recte, N.D.L.R.) et contri­bue aux re­tom­bées fis­cales lo­cales. Le gi­se­ment de Cham­po­tran est notre plus im­por­tant en France et gé­nère 2,5 mil­lions d’eu­ros par an de re­tom­bées fis­cales. En 2017, on a pré­vu d’in­ves­tir 50 mil­lions d’eu­ros en France, dont une quin­zaine en Seine-et-Marne. »

La France pour­rait de­ve­nir le pre­mier pays au monde à in­ter­dire cette in­dus­trie. Ce que sa­luent les as­so­cia­tions en­vi­ron­ne­men­tales et les ONG qui res­tent pru­dentes.

Gaz de schiste

« On est dans l’ef­fet d’an­nonce », juge Isa­belle Le­vy, porte-pa­role du Col­lec­tif du Pays Fer­tois en op­po­si­tion à l’ex­plo­ra­tion du pétrole de schiste. La mi­li­tante éco­lo­giste ex­prime des craintes concer­nant la « dé­fi­ni­tion des hy­dro­car­bures non­con­ven­tion­nels », dont les fa­meux gaz de schiste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.