Le top des chaus­settes de sport

Trail, run­ning, ski, ran­don­née : pour ces ac­ti­vi­tés qui mettent les pieds à rude épreuve, la so­cié­té mel­doise Ta­lux conçoit et fa­brique des chaus­settes tech­niques. En­tre­tien avec Maxime Lips­zyc, di­rec­teur com­mer­cial.

La Marne (Meaux) - - Économie - BC

Pour­quoi les chaus­settes de sport Ry­wan et Es­tex, vos deux marques, sont-elles des pro­duits ul­tra tech­niques ?

Maxime Lips­zyc, di­rec­teur com­mer­cial : En ran­don­née, un pied peut pro­duire 25 cl d’eau dans la jour­née et l’in­con­fort vient de l’hu­mi­di­té. Nous avons donc cher­ché à fa­bri­quer des chaus­settes qui laissent le pied au sec. On amé­liore le confort et les sen­sa­tions, on ré­duit les am­poules, on aug­mente la du­rée de vie. Pour y par­ve­nir, nous jouons sur les ma­tières : la soie, la laine qui est un ex­cellent ther­mo­ré­gu­la­teur - et sur­tout le mé­ri­nos doux et fin - , les tex­tiles syn­thé­tiques comme le Cool­max®. Cer­taines fibres comme le Cor­du­ra® sont qua­si in­usables ; en ren­for­çant les chaus­settes avec cette fibre, nous pro­dui­sons des chaus­settes de run­ning ga­ran­ties 1 000 km ou d’autres pour la ran­do, qui tiennent 2 000 km.

Nous jouons aus­si sur le tri­co­tage. En run­ning, la chaus­sette est tri­co­tée de fa­çon que l’air s’éva­cue, ce qui évite l’hu­mi­di­té. Pour la ran­don­née, la chaus­sette est faite de deux épais­seurs re­liées par des bou­clettes, qui évitent le frot­te­ment donc les am­poules. Avec nos deux marques Ry­wan et Es­tex (pro­duits pour la chasse et le monde agri­cole), nous pro­po­sons près de 70 ré­fé­rences dif­fé­rentes.

Où trouve-t-on vos pro­duits ?

Tout l’en­jeu pour nous est de va­lo­ri­ser la chaus­sette et de la sor­tir du monde du sous-vê­te­ment. La chaus­sette est un ac­ces­soire qui se voit peu. Et pour­tant, elle est à la chaus­sure de sport ce que le pneu est à une voi­ture, un ac­ces­soire qui compte dans la per­for­mance. Nous es­ti­mons qu’elle doit re­pré­sen­ter 15 à 20 % du prix de la chaus­sure pour que les qua­li­tés des unes soient co­hé­rentes par rap­port aux autres. Notre dé­marche est de pré­sen­ter les chaus­settes à proxi­mi­té im­mé­diate des chaus­sures dans les ma­ga­sins de sport et de sen­si­bi­li­ser les ven­deurs à l’im­por­tance de la qua­li­té.

Nous dé­ve­lop­pons des pro­duits tech­niques et poin­tus. Par exemple, des chaus­settes très fines pour les cou­reurs de haut ni­veau qui ont des chaus­sures ex­trê­me­ment ajus­tées. Le pied est au sec, confor­table et la sen­sa­tion en course est meilleure.

Quelle re­con­nais­sance ont vos marques ?

Nous sommes four­nis­seur of­fi­ciel de l’Insep, par­te­naire de l’Equipe de France de ski et de l’Ecole na­tio­nale de ski et d’al­pi­nisme, par­te­naire de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de ski. Nous équi­pons les sa­peurs-pompiers, la gen­dar­me­rie, l’ar­mée…

Vos pro­jets pour l’an­née à ve­nir ?

Nous ex­por­tons ac­tuel­le­ment 5 % de notre pro­duc­tion sous le la­bel « De­si­gned in France, made in Ita­ly » (le site de pro­duc­tion est si­tué en Ita­lie), notre ob­jec­tif est de par­ve­nir à 15 % d’ex­port. Pour le mo­ment, nous nous dé­ve­lop­pons en Al­le­magne, en Ita­lie, en Ukraine… Il y a aus­si un énorme po­ten­tiel en Chine, où un pro­duit fran­çais fa­bri­qué en Ita­lie fait rê­ver. Nous al­lons éga­le­ment lan­cer notre site de vente en ligne. Cô­té mer­chan­di­sing, nous avons mis au point des pré­sen­toirs qui vont nous per­mettre rapprocher en­core plus nos chaus­settes des chaus­sures de chaque dis­ci­pline.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.