La halte flu­viale, un atout tou­ris­tique

La Marne (Meaux) - - Meaux -

Ou­verte du 1er avril au 31 oc­tobre chaque an­née, la halte flu­viale est de­ve­nue un atout tou­ris­tique pour la ville de Meaux. Près de 500 ba­teaux larguent leurs amarres tous les ans à cet en­droit pour sé­jour­ner et vi­si­ter la ville. Par­mi eux, 70 % sont fran­çais car la halte est ré­pu­tée et 30 % sont étran­gers. Ce sont les Néer­lan­dais qui pro­fitent le plus de cette ins­tal­la­tion ain­si que les Bri­tan­niques et les Aus­tra­liens.

Un point po­si­tif pour la Ville qui met tout en oeuvre pour at­ti­rer de plus en plus de tou­ristes. Le sta­tion­ne­ment des ba­teaux à quai est donc gra­tuit et li­mi­té à 48 heures. Pour une meilleure ges­tion, la mu­ni­ci­pa­li­té va bien­tôt installer une borne de paie­ment au­to­ma­tique (carte bleue) per­met­tant d’ac­cé­der à l’eau et l’élec­tri­ci­té. Cette borne se­ra sur le même modèle que celle mise en place dans la zone cam­ping-cars à la Plage de Meaux.

À la halte flu­viale, le temps des tra­vaux est es­ti­mé à trois mois et de­mi, l’oc­ca­sion pour les ma­rins de le­ver l’ancre et de dé­cou­vrir ce nouvel équi­pe­ment en avril pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.