Les as­so­cia­tions font preuve d’ori­gi­na­li­té

La Marne (Meaux) - - Crécy-la-chapelle - « Alors on joue », ren­sei­gne­ments sur alors. on.joue@ya­hoo.fr ou au 06 31 85 19 50. « Vé­lo­ci­rap­tors », ren­sei­gne­ments sur club-ca­ni­cross-ve­lo­ci­rap­tors.jim­do.com ou au 06 13 52 00 86.

Le week-end des 9 et 10 sep­tembre, les com­munes du Pays cré­çois or­ga­ni­saient des fo­rums des as­so­cia­tions pour pro­po­ser dès la ren­trée de mul­tiples ac­ti­vi­tés spor­tives, ar­tis­tiques et lu­diques. Ain­si à Esbly, à l’Es­pace Litz­ler, 43 as­so­cia­tions étaient pré­sentes. Outre les clas­siques comme le sport, la danse, la mu­sique ou la pein­ture, quelques stands se dé­mar­quaient par leur ori­gi­na­li­té.

Jeux de so­cié­té à Esbly

La nou­velle as­so­cia­tion « Alors on joue », pré­si­dée par une Es­bly­geoise, Gé­ral­dine Rou­tel, pro­pose des ren­contres avec des spé­cia­listes pour jouer, ou ap­prendre à jouer, aux meilleurs jeux de so­cié­té.

« Avec mon ma­ri, nous sommes des ac­cros aux jeux de pla­teau et pas­sons beau­coup de week-ends à par­ti­ci­per à des tour­nois. Alors, l’idée nous est ve­nue de créer une struc­ture pour trans­mettre notre pas­sion aux Es­bly­geois » ex­plique Gé­ral­dine. « Cer­tains des meilleurs jeux com­portent des di­zaines de pages de règles et né­ces­sitent un in­ves­tis­se­ment im­por­tant pour en ap­pré­cier toute la ri­chesse. La pré­sence d’ex­perts pour com­men­cer est un vrai plus ».

« Alors on joue » va pro­po­ser deux plages ho­raires chaque se­maine, une pour les fa­milles, de 17 h à 19 h, et une pour les adultes de 19 h à 22 h. Il suf­fi­ra de s’ac­quit­ter d’une co­ti­sa­tion an­nuelle mi­nime (de l’ordre de 15 € par fa­mille) pour pou­voir par­ti­ci­per aus­si sou­vent qu’on le dé­sire à ces séances.

« Cer­tains pour­ront jouer aux cartes, pour­quoi pas, mais nous pro­po­se­rons tou­jours des jeux de so­cié­té par­mi les plus ré­cents ou les plus ap­pré­ciés comme Abyss, 7 Won­ders, Ram­page, etc » pré­cise Gé­ral­dine. « Le jeu est ex­cellent pour le dé­ve­lop­pe­ment in­tel­lec­tuel, no­tam­ment des en­fants, et les jeux de pla­teau sont aus­si l’oc­ca­sion de ren­contres et d’échanges ».

Ca­ni­cross à Cré­cy-la-Cha­pelle

À Cré­cy-la-Cha­pelle, c’est dans le gym­nase Jean Pé­ri­chon qu’une cin­quan­taine d’as­so­cia­tions ont ex­po­sé leurs offres aux Cré­çois, par­mi les­quelles « Vé­lo­ci­rap­tors » qui pro­pose de cou­rir avec son chien au sein d’une struc­ture af­fi­liée à la Fé­dé­ra­tion des sports et loi­sirs ca­nins (FSLC).

« Il s’agit, avec un ma­té­riel ap­pro­prié, de par­tir ran­don­ner à la cam­pagne re­lié à son chien pour par­ta­ger une ac­ti­vi­té phy­sique et lu­dique », ex­plique Mi­chel Fres­sart, vé­té­ri­naire au­jourd’hui en­sei­gnant, qui pré­side le club de­puis dix ans. « C’est une ac­ti­vi­té ac­ces­sible à tous et à tous les types de chien, qui va de la simple ba­lade jus­qu’aux com­pé­ti­tions les plus dif­fi­ciles ». Le pre­mier essai est gra­tuit, puis une co­ti­sa­tion an­nuelle de 40 €, dont 25 de li­cence, est suf­fi­sante pour par­ti­ci­per à toutes les sor­ties pro­po­sées.

« J’ai com­men­cé voi­là cinq ans en uti­li­sant les chiens de Mi­chel puisque je n’en avais pas en­core », ren­ché­rit Pau­line, une jeune adhé­rente de 16 ans. « Mes pa­rents étaient d’abord ré­ti­cents. Mais ils ont fi­ni par ap­pré­cier cette com­pli­ci­té avec l’ani­mal et m’ont per­mis d’en avoir un que nous avons sor­ti d’un re­fuge. Je cours ré­gu­liè­re­ment avec lui ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.