Les crois­sants du Mo­rin, un vrai dé­lice !

La Marne (Meaux) - - Crécy-la-chapelle -

Pour sa dixième édi­tion, le con­cours du meilleur crois­sant de Seine-et-Marne a dis­tin­gué la bou­lan­ge­rie Les Dé­lices du Mo­rin en lui at­tri­buant trois ré­com­penses : pre­mier prix dans la ca­té­go­rie ap­pren­ti, deuxième prix dans la ca­té­go­rie en­tre­prise et qua­trième dans la ca­té­go­rie sa­la­riée.

Les ré­com­penses re­çues par la bou­lan­ge­rie de Villiers-sur-Mo­rin ont de quoi rendre fiers Au­rore et Fran­çois, le couple de jeunes ar­ti­sans qui l’a ra­che­tée voi­là cinq ans presque jour pour jour.

De très jeunes en­tre­pre­neurs

« Je n’ai ja­mais eu l’in­ten­tion de tra­vailler pour un pa­tron. Alors à 19 ans, dès que nous avons eu notre bac pro en poche, nous avons dé­ci­dé avec Au­rore de nous lan­cer à notre compte en ache­tant cette bou­lan­ge­rie dont la pro­prié­taire par­tait en re­traite, ex­plique Fran­çois Po­let­to. Je ne pense pas qu’une banque nous au­rait alors prê­té les fonds né­ces­saires et c’est grâce à nos pa­rents, à l’un comme à l’autre, qui ont cru en nous et nous ont fi­nan­cés que ça a été pos­sible »

Après une pre­mière an­née dif­fi­cile à tout faire à deux, ils ont réus­si à ré­no­ver le ma­ga­sin et le four­nil et à créer une équipe so­lide, ef­fi­cace et de qualité comme le prouvent les ré­sul­tats de ce con­cours.

Per­fec­tion­nistes !

« On es­saie de faire tous les con­cours pour le plai­sir du défi et pour ne pas s’en­dor­mir sur notre sa­voir-faire. Il y a tou­jours quelque chose à amé­lio­rer et se confron­ter aux autres per­met d’es­sayer d’autres mé­thodes et de per­fec­tion­ner sa tech­nique, as­sure Au­rore qui s’oc­cupe au quo­ti­dien de la par­tie pâ­tis­se­rie et qui a concou­ru dans la ca­té­go­rie sa­la­riée. Nous sommes très fiers de la pre­mière place de notre ap­pren­ti, Clé­ment, qui pas­se­ra son bre­vet pro­fes­sion­nel en juin après trois an­nées chez nous. »

C’est la Mai­son de la bou­lan­ge­rie-pâ­tis­se­rie de Seine-etMarne qui or­ga­nise ce con­cours an­nuel pour ju­ger les réa­li­sa­tions des pro­fes­sion­nels d’une tren­taine d’en­tre­prises du dé­par­te­ment. Elle com­pare les crois­sants sur plu­sieurs cri­tères : as­pect, cuis­son, feuille­té et goût.

« Nous jouons de­puis nos dé­buts la carte de la qualité et de la di­ver­si­té, ce qui nous a per­mis de dé­ve­lop­per notre clien­tèle, par­ti­cu­liè­re­ment chez les jeunes qui avaient dé­ser­té cette bou­lan­ge­rie de­ve­nue vieillotte. Nous sommes pas­sés en cinq ans de 120 ba­guettes ven­dues en bou­tique par jour, à plus de 400 au­jourd’hui et nos pains spé­ciaux ont éga­le­ment beau­coup de suc­cès », ajoute Fran­çois Po­let­to.

Au­rore, Clé­ment, Fran­çois et Guillaume, une équipe qui gagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.