Fan­ny Stumpf tient son rang

La Marne (Meaux) - - Sports - Pas­cal Piop­pi Clas­se­ment filles : 1 Ma­je­rus Ch­ris­tine (Luxem­bourg) en 38’05, 2. Chai­nel Lu­cie à 24 se­condes, 3. Ve­rhes­trae­ten (Bel­gique) à 58 se­condes, 4. Wiel Jade (Bour­gogne) à 01’26, 5 Stumpf Fan­ny (Team Pel­trax) à 01’37…

Sur l’épreuve na­tio­nale de Ja­blines, Fan­ny Stumpf a pris un dé­part moyen. « De­puis que j’ai chu­té, je ne prends plus as­sez de risques, re­con­naît-elle. Il va me fal­loir tra­vailler cette mise en ac­tion. » La jeune en­sei­gnante, qui par­tage ses salles de classe entre Meaux-Beau­val et Ville­noy, sait se re­mettre en cause mais aus­si en selle. Dans cette 3e manche du Chal­lenge na­tio­nal, Fan­ny va connaître une mise en ac­tion dif­fi­cile mais va re­ve­nir dans l’al­lure contre les lo­co­mo­tives ve­nues du Luxem­bourg et de Bel­gique.

« Des jambes de feu »

Bien dans l’al­lure sur un cir­cuit qu’elle avait pris soin de re­con­naître, la Mel­doise com­mence sa re­mon­tée : «J’avais des jambes de feu et tout al­lait bien pour moi. ». Hé­las, dans la par­tie sa­bleuse, un pe­tit bout de ru­ba­lise va se prendre dans le dé­railleur : «J’étais à cô­té et j’ai tout de suite vu l’in­ci­dent » sou­pire son père, Franck, qui dé­plore ces trente se­condes per­dues. Calme comme tou­jours, sou­riante mal­gré une lé­gère dé­cep­tion, la Mel­doise va plus loin sur ce pé­pin ra­geant : «J’ai tra­vaillé sur moi et je maî­trise mieux ces in­ci­dents de course. Il ne sert à rien de s’éner­ver après le vé­lo. Il faut au contraire gar­der son sang­froid. Je suis re­par­tie et j’ai fi­ni fort à quelques mètres seule­ment de la cham­pionne de France. »

Bien en­traî­née par Lu­do­vic qui s’oc­cupe aus­si de son jeune frère Flo­rian, peu vei­nard lui aus­si à Ja­blines avec une chute, Fan­ny semble cou­rir dé­com­plexée face à une ar­ma­da de pro­fes­sion­nelles qui ne font que ce­la. Le len­de­main, la cham­pionne était dans sa salle de classe, fi­dèle à ses prin­cipes de vie. « Ma femme et moi avons pri­vi­lé­gié les études dans un pre­mier temps et main­te­nant sa car­rière d’en­sei­gnante. Nos en­fants doivent se faire plai­sir même s’ils n’ont pas les mêmes pos­si­bi­li­tés d’en­traî­ne­ment et de ré­cu­pé­ra­tion » glise Franck.

Un top 5 aux France ?

Di­manche, Fan­ny a prou­vé qu’elle avait le ni­veau, le men­tal et aus­si un re­cul en re­la­ti­vi­sant. Dans son état de forme ac­tuel, avec la men­ta­li­té ir­ré­pro­chable qui est la sienne, la Mel­doise peut ga­gner quelques places au Cham­pion­nat de France en Bre­tagne du 14 jan­vier. Une place dans les 5 pre­mières est du do­maine du pos­sible. D’ici là, il y au­ra aus­si les va­cances sco­laires avec une pos­si­bi­li­té d’en­traî­ne­ment. Comme les pros…

No­tons dans la course fé­mi­nine en ca­dettes la bonne course de Ca­mille Li­gnier qui, mal­gré sa pre­mière an­née pro­gresse et ap­prend avec des pa­rents eux aus­si très in­ves­tis dans la pas­sion de leur fille. Di­manche, on re­met le cou­vert à la Base de Ja­blines avec le cham­pion­nat ré­gio­nal. Le cir­cuit est dé­jà tra­cé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.