52,4 %

La Recherche - - ACTUALITES -

C’EST LE TAUX DE CHUTE de la concen­tra­tion de sper­ma­to­zoïdes dans le sperme des hommes oc­ci­den­taux (en Eu­rope, aux États-Unis et en Aus­tra­lie) entre 1973 et 2011. Cette baisse in­quié­tante se­rait due aux per­tur­ba­teurs en­do­cri­niens. H. Le­vine et al., Hum. Re­prod. Up­date, doi:10.1093/hu­mupd/dmx022, 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.