au­to­rise des dé­bits fu­tu­ristes sur des fibres op­tiques… an­tiques

Cette tech­no­lo­gie de mise en forme de la lu­mière co­hé­rente per­met de faire co­ha­bi­ter plusieurs fais­ceaux la­sers dans la même fibre.

La Recherche - - Start-up - Pour contac­ter CAI­LABS

Tout com­mence au la­bo­ra­toire Kast­ler-Bros­sel (UPMC, ENS, CNRS), à Pa­ris. En 2010, JeanF­ran­çois Mo­ri­zur pu­blie (1) une nou­velle ma­nière de ma­ni­pu­ler la lu­mière : la conver­sion de lu­mière mul­ti­plan (MPLC, pour Mul­ti Plane Light Conver­sion). En 2013, il crée CAI­Labs, à Rennes, avec Guillaume La­broille et Ni­co­las Treps, im­pli­qués dans ces re­cherches. La tech­no­lo­gie MPLC re­pose sur une suc­ces­sion de ré­flexions de fais­ceaux la­sers sur des sur­faces tex­tu­rées, gra­vées avec une pré­ci­sion in­fé­rieure au mi­cro­mètre sur une lame ré­flé­chis­sante. L’une de ses pre­mières ap­pli­ca­tions est le mul­ti­plexage sur une fibre mul­ti­mode, qui per­met d’aug­men­ter ty­pi­que­ment d’un fac­teur 400 – et même jus­qu’à 145 000 se­lon les confi­gu­ra­tions – le dé­bit d’une fibre dé­jà ins­tal­lée. L’un des pro­duits phares de CAI­Labs fait ain­si conver­ger une quin­zaine de fais­ceaux la­sers, après une dou­zaine de ré­flexions suc­ces­sives sur des sur­faces qui en mo­di­fient pro­gres­si­ve­ment la forme, vers une même fibre mul­ti­mode, où ils cir­culent si­mul­ta­né­ment. En sep­tembre der­nier, la tech­no­lo­gie de CAI­Labs a ain­si per­mis à l’opé­ra­teur ja­po­nais KDDI de battre un re­cord en réunis­sant 114 ca­naux sur une seule fibre, vé­hi­cu­lant dix mil­lions de mil­liards de bits par se­conde. CAI­Labs a le­vé cet été 5 mil­lions d’eu­ros pour ac­com­pa­gner sa forte crois­sance. P. V. (1) J.-F. Mo­ri­zur et al., J. Opt. Soc. Am. A, 27, 2524, 2010.

Ce com­po­sant op­tique in­tègre la tech­no­lo­gie de conver­sion mul­ti­plan de la lu­mière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.