DIS­CRI­MI­NER ÉLECTRIQUEMENT DES TIS­SUS BIO­LO­GIQUES

La Recherche - - Start-up -

Pour dé­ter­mi­ner la na­ture du caillot, le guide ca­thé­ter in­tel­li­gent de Sen­some est do­té d’élec­trodes mi­cro­sco­piques en or, in­té­grées dans un film po­ly­mère de dix mi­cro­mètres d’épais­seur. « Les tis­sus ren­con­trés sont sou­mis à un ba­layage de si­gnaux élec­triques si­nu­soï­daux pré­cis, que nous avons mis au point à l’is­sue de nos études, pré­cise Franz Boz­sak. En fonc­tion de sa struc­ture et de sa com­po­si­tion, chaque tis­su bio­lo­gique ré­agit dif­fé­rem­ment à ce si­gnal. Mais il n’est pas fa­cile de voir à l’oeil nu ces dif­fé­rences. C’est pour­quoi nous fai­sons ap­pel à une tech­nique d’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, l’ap­pren­tis­sage au­to­ma­tique. Après ap­pren­tis­sage sur un grand nombre de me­sures réelles, il dis­tingue les caillots rouges et blancs avec une fia­bi­li­té su­pé­rieure à 99 %. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.