Ado­les­centes et ji­ha­distes

La Recherche - - Sommaire - Fe­thi Bens­la­ma et Fa­rhad Khos­ro­kha­var

Àla suite des at­ten­tats de no­vembre 2015, le pré­sident du CNRS Alain Fuchs avait lan­cé un ap­pel aux cher­cheurs. Nous nous étions in­ter­ro­gés sur cette ini­tia­tive (lire La Re­cherche n° 509, p. 79). De­puis, les tra­vaux « sur tous les su­jets pou­vant re­le­ver des ques­tions po­sées à nos so­cié­tés par les at­ten­tats », no­tam­ment ceux en sciences hu­maines, trouvent plus de vi­si­bi­li­té. Ils ré­vèlent un phé­no­mène nou­veau : les mu­ta­tions de la vio­lence ter­ro­riste. L’ou­vrage de Fa­rhad Khos­ro­kha­var et Fe­thi Bens­la­ma, et ce­lui de Jean-Fran­çois Gay­raud (dont nous pu­blions en ex­clu­si­vi­té des ex­traits), en dé­cryptent deux as­pects saillants : l’ir­rup­tion mas­sive des (jeunes) femmes dans les mou­ve­ments ter­ro­ristes d’une part, les conver­gences crois­santes entre groupes ter­ro­ristes et crime or­ga­ni­sé d’autre part. À l’image de ces livres, ceux de Fa­bien Truong (sur la ra­di­ca­li­sa­tion de jeunes des ci­tés), de Ni­co­las Hé­nin (sur le phé­no­mène glo­bal du ter­ro­risme) et d’Oli­vier Hou­dé (sur l’en­doc­tri­ne­ment) offrent des clés, et même de po­ten­tiels ou­tils pour agir. L’ap­pel d’Alain Fuchs se vou­lait une pas­se­relle entre scien­ti­fiques et po­li­tiques. Vi­si­ble­ment, le monde de la re­cherche ne manque pas d’idées. Dom­mage que les au­to­ri­tés ne s’en em­parent pas plus pour ali­men­ter les po­li­tiques pu­bliques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.