Si le mé­thane était du di­oxyde de car­bone

La Recherche - - Fondamentaux -

Pour éva­luer le rôle des gaz à ef­fet de serre dans l’at­mo­sphère, les cli­ma­to­logues ont mis au point un in­di­ca­teur bap­ti­sé po­ten­tiel de ré­chauf­fe­ment glo­bal (PRG), qui éva­lue l’im­pact sur le cli­mat d’une tonne d’un de ces gaz par rap­port à ce­lui d’une tonne de CO2 à la même date. Pour le mé­thane, c’est une fonc­tion qui dé­croît d’un fac­teur 4 en cent ans. Par exemple, une tonne de mé­thane émise en 2020 équi­vaut à 119,6 tonnes de CO2 en 2020, 104,2 tonnes de CO2 en 2030, 68,1 tonnes en 2050, 48,4 tonnes en 2070, 28,5 tonnes en 2120.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.