LA NEW YORK STAN­DARD WATCH COMPANY: DES­TIN BRI­SÉ

La Revue des Montres - - RDM STORY - Texte : Joël Du­val

Elle fait par­tie de ces firmes amé­ri­caines qua­si ou­bliées qui, sans réelle struc­ture com­mer­ciale, ont été ba­layées par la crise de 1929. Le des­tin de la New York Stan­dard Watch Company prouve qu’une dé­marche in­dus­trielle in­no­vante et un ou­til de pro­duc­tion per­for­mant ne suf­fisent pas sans un ré­seau com­mer­cial struc­tu­ré et puis­sant pour la dif­fu­sion de la pro­duc­tion. Les quelques pièces si­gnées par cette firme que l’on peut en­core trouver té­moignent d’une tech­no­lo­gie qui au­rait mé­ri­té meilleur des­tin.

Dans la pro­fu­sion des ma­nu­fac­tures hor­lo­gères créées aux Etats-unis dans la se­conde par­tie du XIXE siècle, il en est une qui est tom­bée dans un ou­bli qua­si-to­tal. La New York Stan­dard Watch Company fut créée, non pas à New York comme son nom le laisse sup­po­ser, mais à Jer­sey Ci­ty dans le New Jer­sey, en 1885. À l’op­po­sé de nombre de ma­nu­fac­tures, la New York Stan­dard Watch C° vi­sait une clien­tèle po­pu­laire, peu en­cline à dé­pen­ser de grosses sommes dans l’achat d’un garde-temps. Sans né­gli­ger cette clien­tèle, les grandes ma­nu­fac­tures amé­ri­caines de l’époque ne l’in­ci­taient guère fré­quen­ter leurs ré­seaux de dis­tri­bu­tion. Ra­che­tée en 1903 par le fa­bri­cant de boîtes Keys­tone Watch Case Co, la firme, qui s’étein­dra avec la crise de 1929, va fa­bri­quer plus de 8 mil­lions de montres. Un chiffre dé­ri­soire au re­gard d’une mai­son comme Wal­tham Watch C°, El­gin ou Ha­mil­ton, mais tout de même non né­gli­geable lors­qu’on le ra­mène à plus de 180 000 pièces par an. La ma­nu­fac­ture dut at­tendre 1899 pour sor­tir son pre­mier mil­lion de pièces. Jus­qu’à cette fin de siècle, la New York Stan­dard Watch Company pro­po­sait des mo­dèles de haute qua­li­té qui se vou­laient concur­rents des pièces pres­ti­gieuses des autres grandes firmes amé­ri­caines. Mais la dé­ci­sion fut prise d’abais­ser la qua­li­té de ma­nière à ti­rer les prix vers le bas et à com­pen­ser ain­si par des ventes en vo­lume ce que la ma­nu­fac­ture ne pour­rait plus ga­gner sur de belles pièces. Les grandes mai­sons de l’époque jouaient, en ef­fet, la sur­en­chère dans la qua­li­té des pièces, via no­tam­ment des cam­pagnes de pro­mo­tion très coû­teuses. La concur­rence était donc par­ti­cu­liè­re­ment fé­roce pour ce type de pe­tites mai­sons.

Des pièces simples en grande dif­fu­sion

Les mou­ve­ments des montres de la New York Stan­dard Watch C° étaient simples mais ter­ri­ble­ment ef­fi­caces ; ils dé­mon­traient une in­ven­ti­vi­té as­sez ex­tra­or­di­naire et un sens très dé­ve­lop­pé de l’éco­no­mie, no­tam­ment dans le nombre li­mi­té de com­po­sants. Ses chro­no­graphes, par exemple, ont fait la preuve que ce type de com­pli­ca­tion était com­pa­tible avec une construc­tion des plus simple. Ce ne fut pas sans doute l’es­sen­tiel de la pro­duc­tion de la marque, mais il était as­sez rare à cette époque que les ma­nu­fac­tures orien­tées sur une clien­tèle grand pu­blic se lancent dans la créa­tion de mo­dèles ori­gi­naux de chro­no­graphes, ré­pu­tés coû­teux à pro­duire et ou­verts à une clien­tèle li­mi­tée. La de­mande de ce type de pièces, était, en ef­fet, res­treinte dans les pre­mières an­nées du XXE siècle, et éma­nait prin­ci­pa­le­ment des ar­mées ou de quelques ama­teurs éclai­rés qui, pas­sion­nés d’au­to­mo­biles, vou­laient se li­vrer à des cal­culs de vi­tesse moyenne. La New York Stan­dard Watch C° est une marque qua­si igno­rée des col­lec­tion­neurs contem­po­rains. Outre l’im­pos­si­bi­li­té au­jourd’hui de trouver des pièces dé­ta­chées pour as­su­rer la ré­pa­ra­tion de ses montres, au­cun mo­dèle ou presque n’af­fi­chait de dé­co­ra­tion spec­ta­cu­laire ou d’ha­billage dans un mé­tal pré­cieux. Le terme de « montre po­pu­laire » trou­vait ici tout son sens et s’ap­pli­quait plei­ne­ment à la marque qui a pro­duit des pièces de 7 à 23 ru­bis et

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.