Un site agréable et convi­vial pour dé­cou­vrir le vin sans cas­ser sa ti­re­lire

La Revue du Vin de France - - ENQUÊTE -

Au dé­but des an­nées 2000, Oli­vier Mar­chal re­prend le concept amé­ri­cain du “one day, one deal” (un jour, une afaire). Il vend d’abord des pro­duits dé­ri­vés de flms, mais sa clien­tèle est trop jeune pour que l’ac­ti­vi­té soit ren­table. Il pense alors au vin et trouve un allié digne de confiance en la per­sonne de Ja­cky Mol­liex, un mor­du de vin ul­tra dy­na­mique. Les deux com­pères créent le site 1jour1­vin en 2006.

Un travail de four­mi

Tan­dis qu’Oli­vier s’oc­cupe du site, Ja­cky sé­lec­tionne les vins. Oli­vier confesse que ce fut plus fa­cile pour lui : « Le mar­ke­ting du site web n’était pas très di­fé­rent de ce que j’avais fait avant pour les ha­bits ou les pro­duits dé­ri­vés » . Mais pour Ja­cky « ce fut un vrai travail de four­mi, il a dû convaincre chaque vi­gne­ron un par un » , ra­conte Oli­vier. Fait suf­sam­ment rare pour être sou­li­gné, la so­cié­té est ren­table de­puis le dé­but de l’his­toire du site grâce à une ges­tion mi­ni­ma­liste (pas de bu­reau) et ré­ac­tive.

Le site pro­pose de nom­breux vins re­pé­rés par les cri­tiques, dont les notes sont d’ailleurs af­chées. Les clients peuvent eux aus­si noter les vins, ce qui per­met à Ja­cky Mol­liex de mieux ana­ly­ser leurs goûts. Et, ori­gi­na­li­té du site, 1jour1­vin pro­pose chaque se­maine une vente de vin en ac­cord avec un mets, ain­si qu’une vente “à l’aveugle” une fois par an : on ne dé­couvre qu’après coup l’éti­quette du vin ache­té.

La confiance de ses clients est telle qu’Oli­vier Mar­chal pro­pose une fois par an des ventes “à l’aveugle”!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.