Châ­teau Le Puy : hec­to­litres et ki­lo­watts en stock

Jean-Pierre Amo­reau lance des tra­vaux in­no­vants pour pro­duire 100 % de ses be­soins en eau et en élec­tri­ci­té. Un ar­gu­ment sup­plé­men­taire dans le dossier très contro­ver­sé d’une AOC châ­teau Le Puy.

La Revue du Vin de France - - ACTUALITÉS - Be­noist Sim­mat

«Un sou qui rentre ne doit ja­mais res­sor­tir » . Au mo­ment de pré­sen­ter son pro­jet ré­vo­lu­tion­naire, le fa­cé­tieux Jean-Pierre Amo­reau, l’âme du châ­teau Le Puy (Côtes-de-Francs), aime à ci­ter son grand-père, Jean, dont l’ex­pé­rience lui a ins­pi­ré l'idée de créer un do­maine 100 % in­dé­pen­dant en éner­gie : « Nous lan­çons des tra­vaux pour de­ve­nir le pre­mier do­maine ca­pable d’être au­to­suf­sant en eau et en élec­tri­ci­té » , sa­voure le dy­na­mique sep­tua­gé­naire.

Star au Ja­pon

L’am­bi­tion, au­tant éco­lo­gique que fnan­cière, est unique dans le vi­gnoble. Et à la hau­teur d’une pro­prié­té sym­bo­lique ayant for­gé sa ré­pu­ta­tion sur les marchés in­ter­na­tio­naux : châ­teau Le Puy est une véritable star au Qué­bec ou au Ja­pon, pays où il fut même ré­vé­lé comme étant le “trei­zième apôtre” (c’est-à-dire le meilleur vin du monde !) de l’adap­ta­tion TV du man­ga Les Gouttes de Dieu.

D’ici à fn 2014, une source lo­cale dé­bi­tant 4 000 litres à l’heure se­ra re­mise en état pour ar­ro­ser toute la pro­prié­té grâce à un an­tique sys­tème de bélier hy­drau­lique.

Pour l’élec­tri­ci­té, il fau­dra at­tendre fn 2015 ou 2016. Les Amo­reau, Jean-Pierre, mais aus­si son fls Pas­cal, ont étu­dié le sys­tème Te­mis (tur­bine so­laire) du CNRS et tra­vaillent avec l’ins­ti­tu­tion pour mi­nia­tu­ri­ser le pro­cé­dé. « Nous vou­lons sto­cker la va­peur d’eau afn de pro­duire du cou­rant même la nuit » , pré­cise Jean-Pierre Amo­reau.

Les tra­vaux de­vraient coin­ci­der avec ceux d’un nou­veau chai gra­vi­taire. Et peut-être d’une véritable bombe dans le Bor­de­lais : le dossier d’une AOC châ­teau Le Puy (comme châ­teau Grillet ou La Cou­lée de Ser­rant) sui­vrait bien son cours dans les méandres de l’Inao et de Bruxelles. Jean-Pierre Amo­reau pro­met des nou­velles pour cet hi­ver. Le vi­gne­ron, c’est cer­tain, n’éco­no­mise pas son éner­gie !

JEAN-PIERRE AMO­REAU. Le pro­prié­taire de châ­teau Le Puy est de­puis tou­jours

bran­ché éco­lo­gie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.